Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

29 novembre 2014 6 29 /11 /novembre /2014 11:16

Le Point.fr avait annoncé il y a deux jours que quatre des huit candidats socialistes aux élections municipales de Marseille avaient vu leurs comptes de campagne rejetés par la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP). En fait, le bilan doit être revu à la hausse. Selon nos informations, recueillies auprès de l’entourage des prétendants socialistes, ce sont six comptes qui ont en réalité été rejetés.

Le rapporteur de la commission avait défendu au mois de septembre le rejet global des comptes des candidats socialistes marseillais. Ils avaient été déposés en deux fois et hors du délai légal. Entre les deux dépôts, il existait des différences notables. Par exemple, un différentiel de plus de 25 % avait été remarqué s’agissant de Karim Zéribi ou de près de 20 % pour d’autres candidats.

Sur la Canebière, la « famille » socialiste risque de se déchirer de nouveau. Déjà jeudi soir, une violente algarade entre Marie-Arlette Carlotti et Patrick Mennucci s’est déroulée devant les yeux ébahis des militants. En cause : la validation des comptes de campagne de l’ancienne tête de liste alors que les autres ont été rejetés. « Juridiquement, ce n’est pas possible que la tête de liste soit validée, et pas nous », s’indigne-t-on dans l’entourage des recalés.

Le tribunal administratif de Marseille devra dire si aux rejets des comptes s’ajoutent une amende et/ou une peine d’inéligibilité.

Source

 

vu sur : http://www.fdesouche.com/541301-marseille-six-candidats-ps-huit-voient-leurs-comptes-campagne-rejetes

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Elections