Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

15 octobre 2012 1 15 /10 /octobre /2012 01:24

eglise vauban marseille incendie

Ce n’est pas la première fois que cela arrive dans la ville de Marseille.

Décembre 2006: Le 13 décembre, une salle de prière située à la Rougière dans le 11ème, squattée depuis le début du ramadan par une communauté musulmane, est récupérée par les forces de police suite à une plainte de l’organisme  HLM . La salle est murée par la municipalité.

 Le 14 au soir, en représailles, des individus mettent le feu à la chapelle de la Rougière. Au même endroit, 6 voitures ont été brûlées et un slogan a été taggé sur le mur d’une boulangerie : “pas de mosquée = émeute toute l’année”. 

Août 2007: Un incendie criminel vise la chapelle Saint-Marc dans le 12e arrondissement de Marseille. Après vérification auprès des autorités paroissiales, il se confirme que la chapelle, située au cœur de la cité Bois Lemaître, fut entièrement détruite. L’intention criminelle étant avérée, le curé de la paroisse a déposé plainte contre X pour incendie volontaire. Aucune réaction politique à cette attaque, aucun média national ne s’en  émut.

Lu dans La Provence  du 10 octobre:

“Hier, en milieu d’après-midi, un feu s’est déclaré à l’intérieur de l’église Saint-François de Sales, dans le quartier de Vauban (7e). Les nappes de l’autel auraient été volontairement incendiées, entraînant des dégâts considérables. Deux individus auraient été interpellés et placés en garde à vue dans le cadre de cette enquête pour “incendie criminel”.”

Pour chaque acte de profanation, et les actes délictuels en général, les patronymes français sont systématiquement divulgués. Il semble donc très plausible que les incendiaires de cette Eglise aient des noms allochtones.

Cette information n’apparaît quasiment nulle part dans la presse, exceptée dans La Province (journal local). La haine de soi en terre de France, a encore de beaux jours devant elle.

Source: la province / islamisation.fr 

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions