Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

28 septembre 2014 7 28 /09 /septembre /2014 00:49
Adnani
Photo extraite d’une vidéo de YouTube du 8 juillet 2012 dans laquelle apparaît Abou Mohammed al-Adnani, porte-parole de l’organisation auteur de la vidéo diffusée lundi.

François Hollande, en pompier pyromane, a allumé le feu en Syrie, l’incendie a gagné l’Irak, il est à présent en train de rentrer chez nous.

Hier lundi une vidéo de l’Etat Islamique s’adressait aux pays engagés dans les frappes contre l’Irak en ces termes, extraits :
« l’Etat islamique ne vous a pas déclaré la guerre (…) c’est vous qui avez commencé de nous agresser, par conséquent, vous aller payer le prix ». « nous frapperons votre patrie, et vous ne pourrez plus nuire à quiconque ».
Ensuite il s’adresse aux musulmans qui habitent dans les pays menacés:

« La meilleure chose que vous puissiez faire est de vous efforcer de tuer tout infidèle, qu’il soit Français, Américain ou d’un de leurs pays alliés », déclare le porte-parole du groupe, Abou Mohamed al Adnani, dans un message audio diffusé lundi.
 
« Si vous ne pouvez pas trouver d’engin explosif ou de munitions, alors isolez l’Américain infidèle, le Français infidèle ou n’importe lequel de ses alliés.
Ecrasez-lui la tête à coup de pierre, tuez-le avec un couteau, renversez-le avec votre voiture, jetez-le dans le vide, étouffez-le ou empoisonnez-le« , poursuit-il.
« Laisserez-vous l’Américain, le Français ou n’importe lequel de ses alliés se promener en sécurité sur terre tandis que les armées des croisés frappent les terres des musulmans sans faire de distinction entre un civil et un combattant ? »

Il affirme par ailleurs que l’intervention militaire conduite par les Etats-Unis sera « l’ultime campagne des croisés« .
« Elle sera détruite et mise en échec, comme l’ont été toutes vos précédentes campagnes ».
« Nous conquerrons votre Rome, nous briserons vos croix et nous réduirons vos femmes en esclavage. » a déclaré Abou Mohammed al-Adnani, le porte-parole de l’EI, dans un message audio publié en plusieurs langues.

Une fois de plus les tartarinades, ou complots (qui sait ?), des autorités athées et anti-catholiques du Nouvel Ordre Mondial, se retournent contre les Catholiques.
Là-dessus le ministre de l’Intérieur, M. Bernard Cazeneuse, riposte que « la France n’a pas peur » et qu’ « elle est déterminée ».
 Certes, la France n’a pas peur, mais tout-de-même, plus que s’il n’existait pas une cinquième colonne disséminée dans le pays. 
Le Ministre Précisait que cette menace « témoigne s’il en était besoin une fois encore de la barbarie de ces terroristes, qui justifie qu’on les combatte sans trêve ni pause », a-t-il dit.
« La France sait pouvoir compter sur la solidarité de ses citoyens, quelle que soit leur origine ou leur confession ».
 « Nous devons aussi éliminer le risque que représente Daech pour notre sécurité. » 

Bernard Cazeneuve comme la plupart des journalistes, diplomates et autres agents du système, emploie le terme inauguré à la conférence de Paris sur la coalition contre l’Etat Islamique « Daesh« , à la place de Etat Islamique ou Califat.
 Plus question d’employer les termes: « Etat Islamique » ou « Califat », beaucoup trop connotés de religion musulmane!
Le lavage de cerveaux fonctionne bien!
Comme l’a dit Bark Obama « L’EI ne parle au nom d’aucune religion.
Aucune religion ne dit de massacrer des innocents. Leur idéologie est creuse ».
Il suffit donc d’effacer le mot pour que la racine du mal disparaisse.
 N’ayons surtout pas peur, certes, mais faisons de nos concitoyens des troupeaux d’ autruches!
 
 « La France n’a pas peur parce qu’elle est préparée à répondre à leur menace », a ajouté le Ministre de l’Intérieur.
 « Même si le risque zéro n’existe pas, nous prenons aujourd’hui 100% de précautions. » Evidemment, quand on a laissé durant des mois, les jeunes musulmans des banlieues jouer les soldats du djihad contre Bachar al Assad en Syrie, tout en les armant, on peut répéter en une sorte d’incantation que la France n’a pas peur et qu’elle prend 100% de précautions.
 Cela supprimera-t-il le danger ?

Le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, pour sa part a demandé à une trentaine d’ambassades d’inviter les ressortissants français à redoubler de vigilance: « Les Français installés dans les pays concernés ont été invités à se signaler au consulat de France le plus proche si ce n’est pas déjà fait », dit un communiqué du Quai d’Orsay.

Hélas, ces islamistes qui n’existent pas parce qu’ « Aucune religion ne dit de massacrer des innocents », ainsi que le dit Obama, ont été plus prompts que les services des ambassades.
A peine la menace de l’Etat Islamique était-elle lancée, qu’un ressortissant français était enlevé dans la région de Tizi Ouzou, à 110 km à l’est d’Alger.

« Cet homme, un touriste de 55 ans, aurait été kidnappé dimanche dans la région montagneuse de Kabylie alors qu’il effectuait une randonnée », selon des sources sécuritaires.
Très vite un groupe lié à l’EI revendiquait le rapt dans une vidéo, dans laquelle le Français appelle François Hollande à cesser toute intervention en Irak, sinon il serait exécuter dans les 24 heures. L’otage, assis entre deux hommes armés et masqués d’un foulard, décline son identité et dit avoir été enlevé par « un groupe armé commandé par Jund Al Khilifah », connu sous le nom des Soldats du Califat.
« Ce groupe armé, continue-t-il, me demande de vous faire la demande de ne pas intervenir en Irak. Il me retient en otage. Je vous conjure Monsieur le Président de faire tout ce qui est en votre pouvoir pour me sortir de ce mauvais pas », dit-il encore.
 
Ce soir la présidence de la République indique que la « coopération est totale entre la France et l’Algérie à tous les niveaux pour tenter de retrouver et de faire libérer l’otage ».
 Le communiqué de l’Elysée précise que François Hollande s’est entretenu avec le Premier ministre algérien Abdelmalek Sellal sur ce dossier.

 « Nos services sont en contact permanent et les autorités algériennes agissent avec notre plein soutien », a-t-il ajouté.

 Ceci sans confirmer l’authenticité de la vidéo qui ne fait cependant aucun doute.

source
http://by-jipp.blogspot.fr/2014/09/menaces-de-letat-islamique-nous.html?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed:+blogspot/ojiPR+(Ma+France)

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans International