Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

23 novembre 2014 7 23 /11 /novembre /2014 19:53
Perle d'espoir association "humanitaire"

Perle d’espoir association « humanitaire »

Tant qu’elle finançait les terroristes du Hamas, le gouvernement français fermait les yeux sur les activités illégales de l’association pro-palestinienne Perle d’espoir, comme il ferme toujours les yeux sur celles de l’association CBSP (Comité de Bienfaisance et de Secours aux Palestiniens) (lire notre article de février dernier) qui finance l’organisation terroriste du Hamas à Gaza.

Mais Perle d’espoir a franchi la ligne rouge en apportant son concours à l’Etat islamique. Le gouvernement français a alors sévit.

Sur leur site internet, en août 2013, l’association Perle d’espoir écrivait :

« Palestine – Syrie même combat : venir en aide à la Oummah et à ceux qui souffrent »

et s’engageait aux coté de l’Etat islamique après avoir financé le Hamas. C’est la goutte d’eau qui fit déborder le vase, la France tolère les complice du Hamas, pas ceux de l’Etat islamique.

Yasmine Znaidi

Yasmine Znaidi, ici à Gaza

• Vendredi 21 novembre, Yasmine Znaidi, 34 ans, activiste française pour Gaza et l’Etat islamique, née à Talence, et présidente de l’association Perle d’espoir (quel beau nom pour couvrir une activité terroriste sous couvert d’humanitaire), ainsi que Nabil Ouerfelli, 22 ans, jihadiste de l’Etat islamique et pro-Hamas, né à Argenteuil, ont été mis en examen pour « financement du terrorisme et association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste ». (Le CBSP, coupable des mêmes délits envers le Hamas n’est pas inquiété)

Les gardes à vue de Mélanie Bailly et Eshan Jhummun, deux autres français membres de l’association, ont été levées.

Leurs fonds, comptes bancaires, ressources financières sont gelés depuis janvier dernier par un arrêt publié au Journal officiel du 16 janvier 2014 (en accès libre sur internet sur le bulletin officiel de la principauté de Monaco) :

 

 

  • Association « Perle d’Espoir », déclarée en France le 10 janvier 2012 et enregistrée au répertoire national des associations français sous le numéro W751213111,
  • Znaidi Yasmine, née le 7 juillet 1980 à Talence (Gironde), de nationalité française,
  • Bailly Mélanie, née le 14 décembre 1988 à Lyon (Rhône), de nationalité française,
  • Jhummun Eshan, né le 4 février 1981 à Paris, de nationalité française,
  • Ouerfelli Nabil, né le 13 avril 1992 à Argenteuil (Val d’Oise), de nationalité française.

 

 

Le Whois donne les noms des dépositaires des noms de domaine de l’association pro-terroriste (elles sont également en accès libre sur internet) :

Domain Name: PERLEDESPOIR.ORG
Domain ID: D169445804-LROR
Creation Date: 2013-08-16T08:01:44Z
Registrant Organization: Perle d’Espoir
Registrant Street: 25 rue de Ponthieu
Registrant City: PARIS
Registrant State/Province:
Registrant Postal Code:75008
Registrant Country:FR
Registrant Phone:+33.603374843

Ainsi que :

Domain Name: PERLE-DESPOIR.ORG
Domain ID: D169006393-LROR
Creation Date: 2013-06-20T09:23:12Z
Registrant Name:Nadia El kaouakib
Registrant Organization:
Registrant Street: 54 rue jacques cartier
Registrant City :carpentras
Registrant State/Province:
Registrant Postal Code: 84200
Registrant Country: FR
Registrant Phone:+33.624152129

Nadia El Kaouakib est également commerçante en gros à la même adresse à Carpentras (accès libre sur internet).

• Le 11 juillet dernier, un nouvel arrêté du ministre des finances confirmant le gel des ressources financières était publié au journal officiel et précisait que :

« considérant que l’association « Perle d’espoir », enregistrée au répertoire national des associations sous le numéro W751213111, ZNAIDI (Yasmine), née le 7 juillet 1980 à Talence (Gironde), de nationalité française, BAILLY (Mélanie), née le 14 décembre 1988 à Lyon (Rhône), de nationalité française, OUERFELLI (Nabil), né le 13 avril 1992 à Argenteuil (Val-d’Oise), de nationalité française, continuent, par leurs actions, de soutenir le djihad armé terroriste, de financer, prôner, encourager le djihad armé. »

• Et vendredi 21 novembre, les membres de l’association ont été mis en examen.

Le parcours des deux personnes mises en examen est intéressant à plus d’un titre.

GAZA_3_0

Yasmine Znaidi était récemment invitée à Gaza. Elle faisait des aller retours entre Vitry sur Seine et Gaza où elle a épousé un Palestinien, qui selon plusieurs sources est membre du Hamas, et dont elle a eu une petite fille en décembre 2013.

Ziad Medoukh - Yasmine Znaidi

Ziad Medoukh – Yasmine Znaidi

On la voit ici à Gaza, lors d’une exposition artistique, en compagnie de son ami Ziad Medoukh, directeur du département de français à l’université d’al-Aqsa proche du Centre culturel français de Gaza, et soupçonné de liens un peu trop « amicaux » avec le Hamas.

Ziad Medoukh, devait se rendre en France du 7 au 20 novembre 2014. Il était invité par l’Université de Toulouse à un colloque sur la « culture de la paix », et au Congrès du “mouvement de la paix”, une organisation palestinienne, à Toulouse. En raison de ses liens troubles avec les terroristes du Hamas, l’Egypte lui a interdit de sortir de Gaza. Israël a suivi les recommandations des services de sécurité égyptiens. Alors que la France lui ouvrait les bras.

En 2013, ce serait Yasmine Znaidi qui prit contact avec le sheikh franco-syrien Bassam Ayachi, considéré comme numéro 2 d’al Qaïda en Europe et recruteur de jihadistes européens pour l’Etat islamique.

Nabil Ouerfelli

Nabil Ouerfelli (à gauche) en Syrie en juillet dernier

Quand à Nabil Ouerfelli, sa page Facebook indique qu’il est « soldat à Idleb », et qu’il a « étudié l’engin explosif à l’université al-Azhar de Gaza. » Tout un programme, pour un « solidaire » humanitaire…

Screen Shot 2014-11-23 at 07.23.05 AM

Puis en février, il partait combattre en Syrie :

Screen Shot 2014-11-23 at 11.57.11 AM

prenait part aux combats :

Screen Shot 2014-11-23 at 11.58.56 AM

Et rentrait en France début août sans être inquiété pour ses activités terroristes, mais pour une condamnation antérieure, suite à un délit pour lequel il avait été condamné mais laissé en liberté.

« L’humanitaire » est maintenant emprisonné à la Maison d’Arrêt Bois d’Arcy, le site internet de Perle d’espoir qui se définit comme « unanimement reconnu pour ses activités pour la paix et de soutien aux opprimées, avec un bureau à Gaza »http://www.perle-despoir.org/ a été suspendu.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

 

vu sur : http://www.dreuz.info/2014/11/mise-en-examen-des-dirigeants-francais-dune-association-pro-palestinienne-qui-finance-le-terrorisme/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29

http://www.dreuz.info/2014/11/mise-en-examen-des-dirigeants-francais-dune-association-pro-palestinienne-qui-finance-le-terrorisme/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Société