Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

2 avril 2013 2 02 /04 /avril /2013 23:15

Monsieur Laurent Fabius vous n’avez pas le droit de piétiner la mémoire des soldats français tués au Mali par ces mêmes djihadistes-terroristes que vous voulez armer en Syrie.

Tout comme vous ne pouvez pas ignorer que les mêmes criminels, dont vous semblez épouser la cause en Syrie, détiennent 15 otages français et menacent de les exécuter.

Ceux que vous présentez comme rebelles syriens ne sont rien d’autre qu’une multinationale du crime à caractère religieux.

Monsieur Laurent Fabius, le djihad qu’il soit au Mali ou en Syrie, relève d’une seule et unique idéologie belliciste et nihiliste, portant en lui tous les ferments de crimes contre l’humanité.

Au lieu de mener une bataille diplomatique et juridique pour le faire déclarer comme tel, vous vous en faites l’avocat en Syrie en le rendant légitime, alors que vous le jugiez à juste raison illégitime au Mali.

Un traitement à géométrie variable est incohérent. Il laisse subsister un sérieux doute sur la capacité du gouvernement dont vous faites partie à juguler l’hydre djihadiste dans les cités de l’hexagone.

Votre soutien actif aux terroristes rebelles de Syrie est un blanc seing accordé aux milliers de jeunes musulmans en France qui se rêvent en Mohamed Merah.

Ces jeunes musulmans porteurs de passeports français qui donnent en ce moment libre cours à leurs pulsions terroristes en Syrie, et ceux qui vont les suivre, vont-ils bénéficier de l’immunité, et la loi antiterroriste sera-t-elle rendue inopérante à leur égard ?

Votre implication dans l’affaire syrienne que rien ne saurait motiver est périlleuse pour les minorités religieuses et ethniques de ce pays.

Monsieur le Ministre, vous semblez oublier que la Syrie compte l’une des plus vieille communauté chrétienne au monde, représentant plus de 10% de la population. Vous inquiétez-vous de leur sort après Assad ?

Ces minorités semblent inexistantes de votre doctrine pro-rébellion. Certes, ils ne pèsent pas lourd sur l’échiquier géopolitique. Pourtant Bachar Assad apparaît comme le meilleur garant de leur sécurité.

Vous savez que l’Arabie Saoudite et le Qatar, artisans-majeurs de la pseudo révolution syrienne, sont les pires ennemis du judéo-christianisme.

Aucune Eglise, aucune synagogue, aucun temple protestant n’existent en Arabie Saoudite, terre qui était judéo-chrétienne avant l’avènement et l’expulsion par l’islam.

Vous ne pouvez pas ignorer que ces deux pays œuvrent pour la wahhabisation des pays arabes, autrement dit leur purification de toute présence chrétienne et juive. De tout cela vous semblez n’avoir cure, « sacrifiant le détail pour sauver l’essentiel ».

Monsieur Fabius, ni la voix de la France ni l’armement des djihadistes-terroristes ne vont contribuer au règlement de la crise syrienne. Ils vont précipiter le pays dans un gouffre sans fin, nonobstant les dommages collatéraux sur Israël et le fragile équilibre géopolitique dans la région. Cela vous ne pouvez pas en faire abstraction non plus.

Que la France combatte le djihadisme au Mali, cela va de soi, mais elle ne peut s’y associer en Syrie. Le djihadisme est invariable, constant et logique avec lui-même. Il est le pire ennemi du genre humain depuis le nazisme. Votre approche de cette pandémie mortelle ne peut plus, face au danger qui se précise, fluctuer au gré des intérêts géostratégiques et géopolitiques de la France.

Vous êtes-vous demandé si ces djihadistes ne retourneront pas les armes que vous leur fournissez, contre la France ? Vous l’avez constaté, c’est ce qui se passe au Mali avec les armes que vous avez livré en Libye…

Monsieur le Ministre, les islamistes baignent dans une idéologie nauséabonde, nourrie de racisme, d’antisémitisme, de pédophilie, de violence mortifère. Il ne se passe pas un jour depuis les attentats du 11 septembre 2001 sans qu’ils ne fassent la une des faits divers quelque part dans le monde.

Ils entrent dans les prisons françaises délinquants et ils en sortent djihadistes, terroristes, comme les frères Merah, Khaled Kalkal et tant d’autres.

Vous ne pourrez pas draper dans les habits de la modération des hommes qui n’ont jamais fait mystère de leur pathologie, de leur homophobie, de leur misogynie dogmatique, de leur négationnisme, de leur satanisme profanateur des tombes juives et chrétiennes.


Monsieur Laurent Fabius, ceux qui ont commis des exactions dans le nord du Mali ne sont en rien différents de ceux que vous voulez armer en Syrie. Certains même prennent des avions qataris et se déplacent entre les deux pays. Pile ils sont nos alliés, face nos ennemis. Ils sont ultra-violents, fanatiques, ethnocentriques, génocidaires. Ce sont les héritiers idéologiques du Mufti de Jérusalem. Liberticides, barbares, littéralement assoiffés de sang humain.

Autant s’allier avec le diable en personne que de s’allier avec des êtres dépourvus de toute raison humaine.

Votre humanisme culturel est un sacrilège à leurs yeux. Il est incompatible avec l’islam. Ne leur tendez pas le couteau pour nous égorger.

Monsieur le Ministre, vous devriez plus écouter vos sources qui vous conseillent de protéger l’équilibre ethnique et religieux de la Syrie.

Vous ne pourrez pas aliéner le destin des chrétiens et des autres groupes ethniques au nom d’un pseudo combat contre le despotisme de Bachar Assad.

Ceux que votre diplomatie appuie ailleurs inconditionnellement ne sont pas non plus des modèles de vertu démocratique, et ils ne respectent pas plus la vie humaine. Tout ceci n’est pas sans rappeler le pacifisme d’une certaine gauche française qui fut la chance des nazis, les Drieu la Rochelle, René Bousquet, Bertrand de Jouvenel, Philippe Hersant, Jacques Doriot, Marcel Déat et bien d’autres figures de la gauche pacifiste et humaniste.

Ils ont péché par manque de courage politique. Ils avaient enrobé de pacifisme leur peur d’affronter le combat contre le nazisme. Et vous Monsieur le Ministre ? En livrant des armes à l’islam guerrier, aux ennemis de la France, ils ne manqueront pas de les retourner contre nous.

La France n’a rien à faire en Syrie, à moins qu’elle soit aux ordres du Qatar et de l’Arabie Saoudite, (lesquels sont d’ailleurs hostiles à l’intervention française au Mali).

Ces rebelles, escadrons de la mort et progéniture d’al Qaida, issus d’une soixantaine de pays, vont chercher à imposer la loi nazie de la charia en Syrie en attendant de l’exporter en Europe. La pieuvre djihadiste est tentaculaire. En faisant son lit en Syrie vous lui faites en même temps le lit en France.

Après l’épisode de votre prédécesseur Alain Juppé et ses relations idylliques avec l’islamisme dont il s’est fait le promoteur zélé en voulant vendre à l’opinion publique « l’islamisme modéré », vous semblez être en train de tomber dans le piège du « djihadisme modéré ».

Ce n’est pas un progressiste, Monsieur le Ministre, qui a été choisi comme premier ministre du gouvernement fantoche de la Syrie Libre. Il appartient aux Frères musulmans. Regardez ce qui se passe en Egypte : leurs intentions sont claires et sans ambiguité.

 

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Ammar pour www.Dreuz.info

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans International