Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

8 avril 2013 1 08 /04 /avril /2013 00:17

 

Le journaliste vedette de la télé suisse RTS parle de 15 millions d’€ ayant transité sur le compte de Jérôme Cahuzac, et relate une rencontre entre Pierre Moscovici et son homologue suisse, le 26 janvier, lors du forum de Davos, où ils auraient évoqué l’affaire Cahuzac .

————————

France 2 parle d’un ticket d’entrée de 10 millions d’€ pour entrer dans ce genre de circuit financier :

————————

Indice de la chute prochaine de M. Moscovici ? Il semble que Le Monde, le journal de « référence », ait « lâché » le ministre de l’économie. Qu’on en juge par ces extraits de l’article qui lui est consacré dans l’édition « abonnés » de ce jour (5 avril 2013) :

« Pierre Moscovici dans la lessiveuse »

Que savait-il, et depuis quand ? Ces deux questions ont fait de Pierre Moscovici une cible pour les uns et un maillon faible pour les autres. (…)

(…) C’est un ministre de l’économie fragilisé auquel la droite s’est immédiatement attaquée (…)
 
(…) Ni la droite ni la gauche de la gauche ne se satisfont de la version officielle – le mensonge d’un seul homme – réaffirmée par François Hollande mercredi à la mi-journée (…)

(…) Pierre Moscovici, interrogé par Le Monde jeudi soir, admet avoir « péché par excès de confiance » (…)

(…) Peu de temps après la bombe lâchée par son ex-ministre délégué au budget, il apparaît « décomposé », à l’Elysée où il a rendez-vous. Sans doute pressent-il ce qu’il lui en coûtera d’avoir manifesté jusqu’au bout son amitié et son estime à celui qui a fauté, n’hésitant pas, lors de ses voeux à la presse, à affirmer que ce dernier « passerait 2013 à Bercy ». Imprudence ou légèreté ? (…)

(…) Bien sûr, il ne peut être tenu pour responsable des actes de Jérôme Cahuzac, mais il demeure, comme ministre des finances, le principal artisan de la lutte contre la fraude fiscale (…)

(…) Est-ce suffisant pour faire taire tous ceux qui s’interrogent encore ? C’est peu probable, car des zones d’ombre subsistent  (…)

(…) Comme si ces embarrassantes questions ne suffisaient pas, Pierre Moscovici va devoir se résoudre à incarner la rigueur à un moment où l’opinion la supporte de moins en moins  (…)

(…) Sur le front européen, la situation du ministre des finances n’est guère plus confortable. (…)

(…) Le ministre n’a pas non plus réussi à percer parmi ses pairs européens. Lors du dernier Eurogroupe sur le plan de sauvetage de Chypre, lorsque M. Moscovici s’est longuement assoupi, dans la nuit du dimanche au lundi 25 mars, Christine Lagarde, la présidente du Fonds monétaire international, a lâché dans un féroce aparté : « Je comprends pourquoi on n’entend pas la voix de la France. » (…)

(…) Fragilisé en France par l’affaire Cahuzac, modérément apprécié de ses pairs européens, Pierre Moscovici, qui ne sait toujours pas faire la pédagogie de la crise et de la sortie de crise, va-t-il devoir remiser ses ambitions au placard ? (…)

(…)  « Ce ministère est une broyeuse, une lessiveuse, il faut que je fasse plus de politique », confiait-il à quelques journalistes politiques, le 19 mars. Et de se glorifier de son emploi : « Il n’y en a qu’un qui a toutes les compétences sur le ministère. » Avant d’ajouter, rêvant dans le lointain à Matignon : « Cherchez un couac chez moi. » C’est comme si c’était fait.

Le Monde

et fdesouche

 

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Politique