Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

16 juin 2012 6 16 /06 /juin /2012 00:32

novopress_sport.jpgNANTES (NOVOpress Breizh) – Après les affiches retirées du film «Les infidèles», c’est le clip de lancement de « 11 Football club », une nouvelle boutique nantaise spécialisée dans les articles de foot, qui fait du reuz (NDLR, en breton : faire du bruit) sur le net. Question bruit, c’est manifestement réussi. Quant au bon goût…

Boutique en ligne spécialisée dans les articles de foot qui va bientôt ouvrir un magasin à Nantes, «11 Football club» a donc eu l’idée de recourir à un clip de lancement pour le moins osé. La vidéo montre en effet une jolie rousse à la bouche pulpeuse qui, sur fond de musique langoureuse, semble faire à un homme vu de dos une prestation d’ordre sexuel qui n’appelle pas la moindre équivoque. Erreur, la jolie personne se contentait seulement de lui faire essayer une paire de chaussures. «11 Football club aime prendre soin de ses clients», conclut le clip.

Le Crash (Collectif radical anti-sexisme et homophobie) nantais a vivement réagi à cette publicité provocatrice par la voix d’Auréline Cardoso qui déclare à 20 Minutes «Ce genre de pub me consterne. On ne peut pas rire constamment du sexisme et du machisme, quand on sait qu’une femme est violée toutes les cinq heures en France. » Le collectif, créé à l’occasion d’un tonus étudiant intitulé DSK, a l’intention d’adresser une lettre ouverte à «11 Football club» afin de lui faire « une mauvaise pub ».

Thalia Breton, porte-parole de l’association Osez le féminisme, explique doctement de son côté dans Libération qu’on est en présence d’une « vision complètement stéréotypéeLes publicités sexistes, poursuit-elle, se cachent souvent derrière l’humour. Le milieu sportif est vu comme un monde essentiellement masculin et ce stéréotype est malheureusement complètement banalisé.»

Interrogé par 20 Minutes, Benoît Defois, co-gérant de la société, estime qu’il faut «prendre du recul ». Selon lui « ce n’est que de l’humour, et rien d’autreLe message de la pub n’était pas de dénigrer la gent féminine, mais juste de dire qu’on prend soin de nos clients… » Humour ou porno ? Et il a bien l’intention de récidiver. Pour faire la promo du foot féminin, il envisage de mettre bientôt en scène « un homme à genoux, devant une femme les jambes écartées ». Qui finira bien sûr par trouver chaussure à son pied.

La vidéo

[cc] Novopress.info, 2012, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine [http://fr.novopress.info/]

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Loisirs - Sport