Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

28 février 2013 4 28 /02 /février /2013 03:57

OSLO (NOVOpress) – “Ces idées sont 100 % conformes à l’islam depuis l’époque du prophète (paix soit sur lui) jusqu’à aujourd’hui. Vous ne trouverez aucun musulman sunnite qui connaît bien l’islam et les enseignements du prophète (paix soit sur lui) et qui rejette ces enseignements de base de l’islam.

Ces choses sont écrites dans le coran et il y a des citations directes du prophète (paix soit sur lui), par conséquent critiquer celui qui épouse ces vues revient à critiquer l’existence de l’islam. Ces vues sont profondément ancrées dans l’islam, et les rejeter équivaut à vouloir interdire l’islam, ce qui est une posture radicale.”

C’est ainsi que s’exprime Fahad Qureishi – responsable de l’organisation norvégienneIslam.net – dans une émission télévisée de la Norsk rikskringkasting (NRK), télévision publique, qui est la plus importante de Norvège.

 

Fahad Qureishi (image en Une) parle dans un débat avec Audun Lysbakken, leader de l’important parti politique Sosialistisk Venstreparti (Parti Socialiste de Gauche), et ancien ministre.

La discussion porte sur l’invitation,en janvier dernier, par Islam.net, pour une conférence à Oslo, d’un prédicateur musulman qui soutient, entre autres, l’exécution des apostats de l’islam et la lapidation des personnes adultères. L’homme politique norvégien critique cette invitation (avec prudence d’ailleurs dans l’ensemble de la discussion), mais ne s’y oppose pas. La dhimmitude aurait-elle touché la Norvège encore plus que la France ? Il est vrai que la Norvège en ouvrant largement ses portes, elle aussi, à l’immigration non-européenne s’est exposée à de nombreuses nuisances.

 

Traduction en français par le site québécois Poste de veille :

Animatrice : Le juge de la charia et prédicateur controversé Haitham al-Haddad retournera à Oslo demain pour donner une conférence à de jeunes Norvégiens sous l’égide d’Islam.net. Audum Lysbakken, leader du parti SV, vous avez qualifié les vues du prédicateur de «barbares». Que voulez-vous dire ?

Lysbakken : Il est très difficile de ne pas qualifier de «barbare» la promotion de lalapidation des adultères et de l’exécution des apostats de l’islam dans les états islamiques. Je crois que la peine capitale est barbare en général, mais quand on ajoute de tels arguments dans l’équation, cela ajoute une toute nouvelle dimension. De plus, al-Haddad a exprimé des vues très réactionnaires sur le rôle des femmes dans la société et sur les gays.

Il a également fait valoir que les femmes ne doivent pas exercer d’emploi et que les filles devraient se marier à un âge précoce. Il a aussi affirmé qu’on doit se marier seulement pour avoir des enfants et que la violence conjugale est du domaine privé, etc. Cet homme ne devrait pas être un exemple ou une figure d’autorité morale pour les jeunes Norvégiens.

Animatrice : Islam.net ne devrait-il pas avoir le droit et l’occasion d’inviter un individu controversé et de lui permettre d’exprimer ses opinions ?

Lysbakken : Oui, bien sûr. Rien de ce que j’ai dit ou écrit ne peut être interprété comme une tentative de priver Islam.net de ce droit.

Animatrice : …mais vous les encouragez à annuler cet évènement.

Lysbakken : Un aspect important de la liberté religieuse consiste à accepter la critique et l’expression de vues différentes quand on promeut des valeurs aussi controversées. Je crois qu’il serait fâcheux qu’al-Haddad vienne en Norvège sans que quelqu’un expose ses vues, et c’est pour cela que je le fais.

Craignez-vous l’impact qu’il pourrait avoir sur les jeunes ?

Lysbakken : Non, je ne crois pas que beaucoup de gens partagent ses vues. Pas les musulmans norvégiens ni les jeunes musulmans norvégiens. Je crois quand même qu’il est approprié de contester Islam.net sur ces idées. Est-ce qu’ils croient qu’il s’agit d’idées saines et positives et que celui qui les épouse est un bon exemple pour les jeunes?

J’ai également noté qu’ils ont présenté al-Haddad comme un homme très doué pour enseigner aux autres ce que signifie d’être musulman en Occident, mais plusieurs valeurs promues ici rendront la vie en Occident très difficile. Et elles mèneront à davantage d’isolement et de ségrégation, ce que je considère être des valeurs négatives à transmettre aux jeunes Norvégiens.

C’est la même chose avec l’islam, vous devez regarder le tableau complet, et voir ce qu’est véritablement l’islam. Quelles sont les doctrines promues par l’islam, sont-elles avantageuses ou désavantageuses pour l’humanité ? Quand on adopte cette perspective, on peut comprendre que des opinions qui semblent étranges aujourd’hui sont en réalité bénéfiques pour l’ensemble de l’humanité.

Pouvez-vous m’expliquer comment la lapidation, qui selon vous a été sortie de son contexte, a sa place dans un portrait unifié et harmonieux ?

Qureishi : C’est possible, mais pas dans le peu de temps dont nous disposons ici. J’encourage plutôt les gens à lire le coran, à s’informer sur l’islam et à l’étudier en profondeur. A comprendre le message islamique. Les gens pourront avoir une meilleure compréhension de certains aspects de l’islam qui peuvent sembler étranges aujourd’hui.

Vous parlez comme s’il y avait un consensus général sur les interprétations de Haddad, alors qu’il est une figure controversée au sein même de la communauté islamique.

Qureishi : En toute honnêteté, ses idées sont 100 % conformes à l’islam depuis l’époque du prophète (paix soit sur lui) jusqu’à aujourd’hui. Vous ne trouverez aucun musulman sunnite qui connaît bien l’islam et les enseignements du prophète (paix soit sur lui) et qui rejette ces enseignements de base de l’islam.

Ces choses sont écrites dans le coran et il y a des citations directes du prophète (paix soit sur lui), par conséquent critiquer celui qui épouse ces vues revient à critiquer l’existence de l’islam. Ces vues sont profondément ancrées dans l’islam, et les rejeter équivaut à vouloir interdire l’islam, ce qui est une posture radicale.

Je crois que Lysbakken devrait rencontrer le Dr Haddad et lui parler afin de mieux comprendre ses vues plutôt que de nier son droit de s’exprimer ou de proposer l’annulation de l’évènement pour l’empêcher de transmettre son message. La liberté d’expression doit aussi s’appliquer à ceux que vous ne comprenez pas nécessairement ou que des gens peuvent trouver étranges ou même barbares. Mais si vous n’êtes pas prêt à ouvrir le dialogue sur ces idées vous ne pourrez pas comprendre pourquoi 1,6 milliard d’individus ont une perception de la réalité qui diffère de la vôtre.

Ces actes ne sont pas seulement barbares : ils sont illégaux ici en Norvège.

Nous ne discutons pas de la Norvège ici. Haddad encourage fortement le respect des lois norvégiennes en Norvège ou des lois américaines aux USA. Il décrit simplement la position islamique sur certains crimes et la manière dont ils sont traités dans un État islamique dirigé par des musulmans.

Il me semble évident que la conférence de demain ne sera pas annulée. Lysbakken, vous ne vous attendiez probablement pas à cela ?

Lysbakken : Non, je ne m’attendais pas à cela, mais je crois que les réponses de Qureishi sont passablement décourageantes. C’est une chose d’inviter un individu pour entendre ce qu’il a à dire. Toutefois, Qureishi admet qu’il partage certaines croyances très controversées promues par Haddad. La liberté d’expression ne signifie pas que votre adhésion à une religion vous met à l’abri de la critique. Et c’est inexact d’affirmer que tous les musulmans observants sont aussi fondamentalistes que l’image donnée ici. Beaucoup de musulmans vivent en Norvège, ce qui me rend heureux, et je crois que plusieurs d’entre eux sont en désaccord avec votre affirmation selon laquelle tous les musulmans partagent ces vues. C’est inexact et je crois que la grande majorité d’entre eux ne partagent pas les vues que vous promouvez.

Le fait que vous souteniez la lapidation dans une certaine société idéale à venir n’a pas réellement d’importance. Lapider des adultères est condamnable en toute circonstance et en tout lieu. Soutenir la peine capitale pour les apostats de l’islam est tout aussi condamnable. Certaines choses n’ont tout simplement pas leur place dans une société humaine et décente.

Qureishi, vous irez de l’avant avec cette conférence. Combien de personnes attendez-vous demain ?

Qureishi : Oui, nous allons de l’avant et nous n’attendons pas beaucoup de participants pour la simple raison que la salle ne peut accueillir plus de 50 personnes. Nous attendons donc 50 personnes demain. Maintenant, juste pour clarifier : je n’ai pas dit que tous les musulmans partagent ces vues. J’ai dit que tous les musulmans qui connaissent l’islam et suivent les enseignements de l’islam sunnite, qui est pratiqué depuis 1400 ans, partagent ces vues, ce qui comprend les érudits de l’islam ayant une bonne compréhension de la religion.

Encore une fois, je tiens à souligner que Lysbakken présente les choses en-dehors de leur contexte approprié et prétend que ces valeurs sont condamnables et répugnantes. Or c’est de l’islam dont il parle ici. Il s’agit de valeurs fondamentales de l’islam. Il ne se contente pas de critiquer celui qui véhicule ces valeurs, il critique aussi notre prophète (paix soit sur lui) qui épousait ces valeurs et les mettait lui-même en pratique. Nous avons des sources authentiques prouvant que ces valeurs ont été pratiquées, et par conséquent je crois que l’on devrait employer des mots plus appropriés plutôt que de les rejeter comme étant barbares et condamnables.

Eh bien vous avez eu l’occasion de souligner cela. Je tiens à vous remercier tous les deux d’être venus à cette émission. Merci beaucoup à Audun Lysbakken et Fahad Qureishi.

Crédit image en Une : copie d’écran de la vidéo dans le texte.

[cc] Novopress.info, 2013. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions