Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

5 novembre 2014 3 05 /11 /novembre /2014 17:58

url

Le président américain Barack Obama a pris hier 4 novembre, jour d’élection de mi-mandat américain, une sacré déculottée.

Seul Eisenhower, depuis la seconde guerre mondiale, a perdu plus de sièges que lui.

Sièges perdus par les présidents

Sièges perdus par les présidents

• Hier, tous les sièges républicains en compétitions au Sénat ont été conservés par les Républicains

• Les républicains ont, pour l’instant, raflé 7 sièges du Sénat aux démocrates.

• Au congrès, où 436 sièges étaient en jeu, le GOP a non seulement conservé tous ses sièges, mais il espère en avoir gagné 12 de plus, augmentant sa majorité à un niveau jamais atteint depuis l’après guerre.

• Dans le Montana, gagné hier soir par le républicain Steve Daines, aucun sénateur républicain n’avait remporté une victoire depuis 1913 !

• Les Républicains, dans un état du Sud, ont élu un sénateur noir, une première !

Tim Scott: "Trop de jeunes noirs sont piégés dans la pauvreté parce que d'autres [les démocrates] n'attendent rien d'eux."

Tim Scott: « Trop de jeunes noirs sont piégés dans la pauvreté parce que d’autres [les Démocrates] n’attendent rien d’eux. »

Faut-il le rappeler à ceux qui accusent les Républicains de racisme : pour la première fois depuis le 19e siècle, la Caroline du Sud a élu un sénateur noir – et ce sont les Républicains, et non les Démocrates, qui l’ont élu. Tim Scott est devenu le premier afro-américain depuis la reconstruction de la Caroline du sud.

Scott est également le premier noir de l’histoire des Etats Unis à avoir été élu au Sénat et à la chambre – par les Républicains.

Mia Love, 1ere noire américaine à la chambre - une républicaine...

Mia Love, 1ere noire américaine à la chambre – une républicaine…

Autre phénomène marquant, Mia Love, une noire américaine de Haïti, convertie à la religion des Mormons, a remporté un siège au Congrès pour l’Utah. Elle est la première femme noire élue au Congrès.

Grincement de dents du coté des cyniques, si rapides à accuser le GOP de critiquer Obama parce qu’ils sont racistes : oui, Mia Love est Républicaine, elle a été élue par les « racistes » républicains de l’Utah.

En parcourant la presse française, je me suis pris d’un fou rire devant tant de nullité

Au Etats Unis, ces journalistes se feraient vertement renvoyer à leurs études devant tant d’ignorance.

Le plus lamentable, mais qui résume bien l’incompétence crasse des médias français, est résumé par Le Parisien :

« Ni la baisse du chômage à 5,9%, au plus bas depuis six ans, ni la croissance du PIB, +3,5% au troisième trimestre, ni la réforme du système de santé, qui a permis à plus de 11 millions d’Américains d’accéder aux soins, ni la mort de Ben Laden, ni l’extrême popularité de sa femme Michelle ne semblent avoir été mis au crédit du démocrate » détaille ce cancre de journaliste.

Même la presse de gauche, MSNBC ou CNN au centre gauche, n’osent un bilan politique aussi partial, aussi peu éduqué, et les journalistes les plus pro-Obama sont les premiers à reconnaître les piètres résultats économiques de l’administration Obama…

S’ils avaient étudié un peu le sujet, les journalistes français auraient appris que le taux de satisfaction du travail du président a atteint son plus bas historique en novembre, à 42%, en chute de 25 points depuis 2009 selon Gallup, et qu’une majorité de 53% d’Américains est mécontente de ses décisions.

Ils auraient su que le sujet de mécontentement principal est l’économie et l’emploi, et que la baisse du chômage « à 5,9%, au plus bas depuis six ans » n’est pas regardée en Amérique comme une victoire mais un grave échec, car c’est le plein emploi (qui se situe autour de 2 à 3%) que les économistes attendaient, et que les médias mettent au passif du président.

 Le PIB, quand à lui, est considéré comme poussif et déprimé, à +3.5%, car rien d’autre que les décisions de la Maison blanche ne justifient cette contre performance. Ceci est, aux yeux des journalistes, symboliquement incarné par le refus d’Obama d’achever la construction du pipeline Keystone XL sous la pression d’une poignée d’écologistes extrémistes, ce qui permettrait de créer environ 42 000 emplois, et de diminuer la dépendance des Etats Unis vis à vis des Etats producteurs de pétrole, financiers du terrorisme mondial.

Et ils sauraient, bien évidemment, combien la réforme de l’assurance santé a choqué les Américains parce qu’elle est obligatoire, que c’est une atteinte à la liberté individuelle, et surtout après avoir entendu le président promettre que « si vous aimez votre assurance [actuelle], vous pourrez la garder », pour s’apercevoir qu’il mentait…

Quand à la mort de Ben Laden, le moins averti des américains sait que le président était opposé à son élimination jusqu’au dernier moment, qu’il a donné le feu vert à contre cœur, et qu’il a déclaré que « Al Qaeda était en déconfiture » alors qu’il n’a jamais été aussi présent dans autant de régions du monde…

Et personne n’a oublié les morts de l’Ambassade des Etats Unis à Benghazi, dont les multiples erreurs pointent du doigt les manquements de la Maison Blanche : « où était Obama pendant les longues heures de l’attaque terroriste » demandent encore les citoyens américains.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

vu sur : http://www.dreuz.info/2014/11/obama-a-perdu-plus-de-sieges-quaucun-president-depuis-lapres-guerre/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans International