Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

17 août 2013 6 17 /08 /août /2013 23:20

745005833

Abu Bakr al-Baghdadi, chef d’al-Qaïda Irak, pieux musulman aux ordres d’ « Allah le miséricordieux », est considéré comme un « ennemi de l’islam » par Hussein Obama. Car le Président américain est parti en guerre contre les « mauvais musulmans » ennemis de l’islam.

Les ennemis de l’Amérique ? Ils viennent en seconde position dans l’ordre de ses priorités.

L’Administration Obama s’arroge ainsi le droit de décider qui est un « bon » musulman et qui est « mauvais » musulman.

Le Département d’Etat américain offre une même récompense de 10 millions de dollars pour la capture ou la mort des ennemis de l’islam !

Déclaration de presse du Département d’Etat :

Les USA condamnent dans les termes les plus durs les lâches attaques perpétrées à Baghdad. Ces attaques visaient des familles célébrant l’Eid al-Fitr, qui marque la fin du mois sacré du Ramadan. Les terroristes, qui ont commis ces actes, sont les ennemis de l’islam, les ennemis des USA, de l’Irak et de la Communauté internationale.

Et les victimes d’al-Qaïda qui ne sont pas musulmanes ?

L’Administration Obama trouve tout à fait normal d’émettre une « fatwa » contre les « ennemis » de l’islam, des musulmans pur jus, bien dévots, qui appliquent soigneusement la charia à la lettre ?

Et souvenez-vous, Obama s’adressant à l’Assemblée des Nations Unies juste quelques mois après l’attaque terroriste islamiste de Benghazi, au cours de laquelle l’Ambassadeur américain et trois de ses employés furent lâchement abandonnés à leur sort funeste par l’Administration Obama :

« L’avenir n’appartient pas à ceux qui dénigrent le prophète de l’islam »

(Cette remarque visait un petit film anti-islam diffusé sur YouTube. Or la Maison Blanche savait pertinemment que l’attaque était le fait des terroristes islamistes d’al-Qaïda)

Les Frères musulmans, protégés d’Obama, ne sont pas les ennemis de l’islam : ils n’appellent pas à tuer les musulmans mais les chrétiens.

Obama refuse d’inscrire la secte islamiste Boko Haram sur la liste des organisations terroristes, malgré les suppliques des Chrétiens du Nigéria, car ils tuent majoritairement des Chrétiens, parfois aussi des Musulmans, considérés comme hérétiques. Quant à J. Kerry, il s’inquiète du non respect des Droits de l’homme par l’armée nigériane, quand cette dernière donne l’assaut contre ces meurtriers islamistes… et l’appelle à la retenue.

Où sont les affiches « Wanted » pour le massacre des Chrétiens des pays musulmans ? Pourquoi ne pas avoir condamné les terroristes islamistes de Benghazi et mis leur tête à prix ? Parce qu’ils n’ont pas attaqué des musulmans, mais des américains blancs ?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour www.Dreuz.info

Source : IJ Revue “State Dept Offers $10 Million Reward For Kill or Capture Of ‘Enemies Of Islam’” (traduit, adapté et commenté par Rosaly)

- See more at: http://www.dreuz.info/2013/08/obama-emet-une-fatwa-contre-un-mauvais-musulman/#sthash.n648PFkv.dpuf

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans International