Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

22 mars 2013 5 22 /03 /mars /2013 03:50

Pendant que le ministre de la Sécurité publique du Canada, Vic Toews, continue de défendre l’approbation donnée par le gouvernement pour le tournage d’une émission mettant en vedette des agents de l’immigration, la contestation s’organise et l’opposition s’indigne.

La femme d’un immigrant arrêté la semaine dernière sur un chantier de construction de Vancouver, une scène filmée par l’équipe de l’émission Border Security, a lancé une pétition sur le site Change.org demandant le retrait de l’émission diffusée sur la chaîne National Geographic depuis septembre dernier. En date de lundi après-midi, plus de 10 000 personnes appuyaient la démarche de Diana Thompson, dont le mari pourrait être déporté dans son pays d’origine, le Honduras.

En entrevue à CBC, Mme Thompson a admis que son mari travaillait illégalement en construction, mais estime que l’utilisation de son histoire par l’émission était « dégoûtante ». (…)

Le ministre Toews a dû faire face à plusieurs questions à ce sujet à la Chambre des communes, lundi.

La députée néo-démocrate de la circonscription lavalloise d’Alfred-Pellan, Rosane Doré Lefebvre, a interrogé le ministre au sujet des coûts de cette émission pour l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC). Le député libéral de Winnipeg-Nord, Kevin Lamoureux, a dénoncé l’utilisation de fonds publics pour à des fins anti-immigration, évoquant un « manque de jugement ».

À tout cela, le ministre Toews avait une seule réponse, une déclaration écrite affirmant qu’il s’agissait de « situations vécues chaque jour par ces agents de première ligne » et que la vie privée des personnes impliquées était protégée.

« Toutefois, il est important de se rappeler que les immigrants illégaux coûtent des millions de dollars aux Canadiens honnêtes chaque année ainsi que des milliers d’emplois », a-t-il répondu (…)

Radio Canada

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Immigration