Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

23 novembre 2013 6 23 /11 /novembre /2013 02:20

Article signé Haoues Seniguer, chercheur™, enseignant à Sciences-Po Lyon. Sa thèse de doctorat : "Genèse et reconfiguration de l'islamisme marocain" (source)]

——————————————

Ce qui est censé distinguer le chercheur ou l’intellectuel de l’homme ordinaire, du sens commun, c’est la rigueur analytique en même temps que le sens de la nuance. Or, l’écrivain Michel Onfray, au sujet de l’islam, en manque manifestement.

Le public est en droit d’attendre d’un auteur tel que M. Onfray, dont la parole est écoutée et les livres lus, une critique juste et impartiale, notamment dans un contexte où les indicateurs du racisme, sous ses diverses formes, sont au rouge foncé.

Personne ne peut désormais censément dénier le racisme anti-musulman, quelle que soit la terminologie choisie.

Michel Onfray essentialise l’islam en attribuant au Coran, la référence utlime pour les musulmans qui y croient, une violence intrinsèque, en prétendant que celui-ci contient par essence des relents misogynes, antisémites, intolérants, etc.

L’islam, que le philosophe réduit au seul Coran omettant sciemment ou non toutes les autres traditions associées, n’est pas désincarné ; il n’évolue pas dans le ciel abstrait des Idées.

L’islam et le Coran sont incarnés et véhiculés par des groupes sociaux, par des individus, dans des organisations, des institutions et des pays marqués par une diversité abyssale (…)

De quel islam parle-t-il donc au juste ? L’islam des taliban, l’islam d’al-Qaïda, l’islam du parti AK (Justice et Développement) du 1er ministre turc Erdogan, l’islam des Frères musulmans, l’islam des islamistes, l’islam d’Averroès (Ibn Rushd), etc.

Par une ruse dont l’Esprit a le secret, M. Onfray, par ses propos incertains sur la religion musulmane, est le meilleur avocat et allié des islamistes les plus radicaux, lesquels ont exactement la même interprétation de l’islam que lui. Le philosophe français explique au fond l’essence de l’islam à partir de ses périphéries les plus bruyantes et les plus extrêmes. C’est un biais de la réflexion dont, par sa qualité, il devrait être prémuni.

(…) En se comportant ainsi, M. Onfray ne rend service ni à sa profession, ni au débat, ni à ses concitoyens.

Oumma.com

——— Rappels

« L’islam est une religion agressive qui dit qui il faut détester et comment décapiter (…) »

«  L’islam n’est pas une religion de paix et d’amour . C’est une religion qui fait l’éloge de la guerre LCI, 18 octobre 2012

Pour en savoir plus : lire l’article de Robert Ménard  « Et si l’islam était le problème ? » et visionner la vidéo d’accompagnement 

 

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions