Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

11 août 2012 6 11 /08 /août /2012 01:30

ramadanLoin de moi l’idée de me lancer dans un débat sur le hallal et ses conséquences sanitaires et encore moins sur son enjeu économique en France ou ailleurs. Il est certain que le marché de la viande hallal est très porteur à l’exportation vers les pays musulmans.

Dans cette contribution, je ne veux pas aussi évoquer la dîme appréciable que les mosquées certificatrices en tirent pour l’intérêt de l’expansion islamique mais je tente seulement de soulever les questions liées aux aspects sociétaux du point de vue de l’islam.


Le hallal est une prescription coranique. Il est écrit dans le coran sourate 2, verset 168 et 173:
« Ô gens! De ce qui existe sur terre, mangez le licite pur, ne suivez point les pas du Diable, car il est vraiment pour vous un ennemi déclaré. »
« Certes, Il vous interdit la chair d’une bête morte, ( sans égorgement), le sang, la viande du porc et sur quoi on a invoqué un autre qu’Allah. Il n’y a pas de péché sur celui qui est contraint sans toutefois abuser ni transgresser, car Allah est pardonneur et Misécordieux. »

Une fois installé à Médine, Mahomet fut confronté aux Juifs qui refusèrent d’adhérer à sa nouvelle religion, car ils savaient que cette dernière était un appendice du judaïsme. Il commença par les dénigrer tout en effectuant un vol caractérisé de leurs rites religieux. Avant de les massacrer et de les chasser définitivement de Yathrib, il les attaqua d’abord sur la nourriture que la Thora leur interdisait et dans le verset 160 de la sourate 4, il est écrit: » C’est à cause des iniquités des Juifs que Nous leur avons rendu illicites les bonnes nourritures qui leur étaient licites, et aussi à cause de ce qu’ils obstruent le sentier d’Allah, ( à eux-mêmes) et beaucoup de monde. »
Et dans la sourate 3 verset 93, il est écrit : « Toute nourriture était licite aux enfants d’Israël, sauf celle qu’Israël lui-même s’interdit avant que ne descendit la Thora. Dis-leur: apportez la Thora et lisez-la, si ce que vous dites est vrai! »

Se sentant en position de dicter sa loi, Mahomet commença à imposer les normes sociétales dans sa nouvelle religion, tout en soulignant qu’il était l’Envoyé d’Allah. Pour se démarquer des Juifs qui lui faisaient de l’ombre, il introduisit plusieurs restrictions alimentaires ( tel que le vin) et c’est ainsi que le verset 172 de la sourate 2, fut révélé:
« Ô croyants! Mangez des nourritures que Nous vous avons attribuées. Et remerciez Allah, si c’est lui que vous adorez. »

Et le verset 119 de la sourate 6 est limpide concernant ces restrictions :« Qu’avez-vous à ne pas manger de ce sur quoi le nom d’Allah a été prononcé? Alors qu’Il vous a détaillé ce qu’Il vous a interdit, à moins que vous ne soyez contraints d’y recourir. Beaucoup de gens s’égarent, sans savoir par leurs passions. C’est ton Seigneur qui connait le mieux des transgresseurs. »
En s’opposant aux Juifs (aux Gens du Livre), Mahomet pensait déjà à structurer la société ( la ouma) qu’il projettait de créer en se démarquant des clans qui existaient à Médine. Et la nourriture fut une arme qu’il employa sans retenue. Car elle était efficace. D’ailleurs son souhait fut de se différencier des Juifs qui avaient la mainmise économique sur Yathrib, parce qu’ils l’avaient mal accueilli et rejeté. Et sans tarder, il leur déclara la guerre d’abord verbalement avant de passer au cimeterre.

La révélation du verset 67 de la sourate 3 : « Abraham n’était ni Juif, ni Chrétien. Il était entièrement soumis à Allah (musulman). Et il n’était point du nombre des Associateurs. » l’autorisa à couper tout lien avec les Juifs et les Chrétiens et de créer la ouma, la société des musulmans, celle qui obéit à Allah, celle qui est pure.La société idéale voulue par Allah! Car pour lui, les Juifs et les Chrétiens s’étaient écartés du sentier de Dieu. Une nouvelle société devait les remplacer pour adorer Allah.

Les juifs et les Chrétiens étaient devenus des impurs. Et le verset 110 de la sourate 3 confirma la supériorité et la pureté de la ouma islamique naissante:
« Vous êtes la meilleure communauté qu’on ait fait surgir pour les hommes. Vous ordonnez le convenable, interdisez la blâmable et croyez à Allah. Si les gens du Livre (Juifs et Chrétiens) croyaient, ce serait meilleur pour eux, il y en a qui ont la foi, mais la plupart d’entre eux sont des pervers. »

Désormais depuis l’hégire en 622, la ouma musulamne est la meilleure des sociétés qui puisse exister sur terre. C’est Allah qui l’a voulu selon le coran. Et depuis lors, dans toutes les mosquées du monde, on annone sans interruption que le musulman est le préféré de Dieu…
Il est écrit dans le coran, sourate 5, verset 3 : « Vous sont interdits le bête trouvée morte, le sang, la chair du porc, ce quoi on a invoqué un autre nom que celui d’Allah, la bête étouffée, la bête assommée ou morte d’une chute ou morte d’une corne, et celle qu’une bête féroce a dévorée- sauf celle que vous égorgez avant qu’elle ne soit morte- Vous sont interdits aussi la bête qu’on a immolée sur des pierres dressées, ainsi que celle de procéder par tirage au sort au moyen de flèches. Car cela est perversité.

Aujourd’hui, les mécréants désespèrent de vous détourner de votre religion: ne les craignez donc pas. Aujoud’hui, j’ai parchevé pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait. Et j’agrée l’Islam comme religion pour vous. Si qu’elqu’un est contraint par la faim, sans inclination vers le péché, alors Allah est pardonneur et Miséricordieux. »
Ce verset fut révélé à Mahomet lors de son dernier pélerinage à la Mecque, soit trois mois avant sa mort et dans lequel, la ouma musulmane se détermine par rapport aux autres religions et les autres groupes sociaux par le licite et l’illicite de la nourriture.

Dans ce verset Dieu avait clairement délimité les contours de la société pure, sa préférée, éclipsant d’un trait l’alliance qu’il avait établie avec les Juifs qui cessaient d’être le peuple élu en devenant maudits et rejetés, car ils Lui avaient désobéi selon le coran.
Mahomet considéra l’islam comme une religion supérieure au Judaïsme et au Christianisme tout en les classant au même titre que le paganisme. Et il affirma cette supériorité par le hallal et le haram et bien d’autres rites religieux qu’il avait puisés dans le Judaïsme et le Christianisme sans oublier aussi le Zoroastrisme et le Manichéisme.
Il est évident qu’à travers le hallal se cache une volonté de l’islam de montrer à ses ouailles qu’ils ne doivent pas se comparer aux autres groupes sociaux, ceux qui mangent la bête qui ne soit pas immolée selon la tradition laissée par Mohomet parce qu’ils sont frappés par la pureté d’Allah.

Et le mot charogne est couramment rappelé par les oulémas dans les prêches pour prouver cette supériorité sociétale face à ceux qui ne partagent pas la foi musulmane qu’ils qualifient sans vergogne d’impurs ( el manndjoussinnes en arabe).
D’après le coran, un musulman ne doit jamais tuer un autre musulman mais quand il s’agit d’un mécréant, la terreur d’Allah est sans limite.
Ce qui est inquiétant pour l’avenir de la France, c’est cette islamisation qui s’effectue grâce au hallal mais aussi par le voile qui est une recommandation coranique ( sourate 33 verset 59 : « Ô Prophète! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grandes voiles; elles seront plus vite reconnues et éviteront d’être offensées. Allah est pardonneur et Miséricordieux. »

La majeure partie du peuple français ignore qu’insidieusement, par le hallal qui se déploie à travers les cantines scolaires, universitaires et celles des grandes entreprises, il est train de s’islamiser dans une complète opacité et à son insu, avec la complicité du pouvoir politique, des syndicats, des médias et surtout du grand capital qui ne cherche qu’à augmenter ses dividendes. Quand à son avenir, c’est le dernier des soucis de ceux qui fabriquent le récif national.


Au nom des droits de l’homme, du particularisme culturel, au nom de la démocratie, ils laissent mourir la douce France à petit feu… Mais jusqu'à quand?


le hallal est une arme redoutable pour convertir la terre entière selon la vision de l’islam conquérant. Alors le temps est venu pour que le monde ouvre les yeux sur cette réalité, qui demain, si elle se concrétiserait, causera d’énormes dégats à nôtre terre-mère.
Il ne faut pas oublier aussi que la période du ramadan est propice au prosélytisme islamique, d’autant plus que c’est le moment du djihad comme recommandé par le coran. Il est écrit dans la sourate 9 verset 111 : « Certes , Allah a acheté des croyants, leurs personnes et leurs biens en échange du Paradis. Ils combattent dans le sentier d’Allah; ils tuent et ils se font tuer. C’est une promesse authentique qu’Il a prise sur Lui-même dans la Thora, l’Evangile et le Coran. Et qui est plus fidèle qu’Allah et son engagement? Réjouissez-vous donc de l’échange que vous avez fait: et c’est là un très grand succès. »


N’en déplaise à ceux qui fabriquent des écrans de fumée que le hallal fait partie de la face cachée du djihad que l’islam utilise pour conquérir le monde… Comme le niquab d’ailleurs.
Et pourtant, il suffit d’un peu de courage pour sauver la France de la malédiction des salafistes, car dans le cas contraire, la manipulation mentale et la corruption matérielle finiront par se briser sur les remparts de la mémoire du peuple qui est comme un volcan endormi et qui peut se réveiller du jour au lendemain et emporter d’un trait les chimères des bobos hédonistes et des marchands du mensonge de l’image…


Alors messieurs, mesdames, les politiques, ayez un peu de bon sens et pensez une seule fois durant vos carrières respectives à sauver votre pays, celui de vos petits-enfants, du péril vert wahabite djihadiste qui le guette parce qu’il ne faut pas que vous perdiez de vue que l’islam est un système politico-religieux où la dignité humaine est déclarée hors-la-loi. Les apostats musulmans en savent quelque chose.


Le grand anthropologue et ethnologue Claude Levi-Strauss a dit :  » le barbare est celui qui croit que les autres sont des barbares. » Cette phrase mérite d’être méditée par les adeptes de la charia, car tout ou tard la vérité éclatera et les masques tomberont!


Hamdane Ammar

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions