Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

8 mars 2013 5 08 /03 /mars /2013 03:04

Australia-trad-hilali

Un rapport parlementaire bipartisan qui définira ce que signifie le multiculturalisme pour l’Australie déclarera que la loi islamique et la polygamie sont inacceptables à tout jamais dans le pays, et qu’il doit y avoir « une seule loi pour tous ».

Le comité parlementaire a été confronté à un éventail de points de vue islamiques, y compris un mémoire de l’Australian Federation of Islamic Councils demandant que les musulmans bénéficient du «pluralisme juridique». Dans une interview, le président de cette organisation, Ikebal Adam Patel, qui a écrit le mémoire, a mentionné le droit de la famille et du divorce comme des domaines où des interprétations modérées de la charia pourraient coexister avec le système juridique australien.

Le secrétaire adjoint de l’organisation, Keysar Trad a fait valoir que les conclusions du rapport du comité parlementaire publiées dans The Australian dimanche démontraient une «incompréhension persistante de la charia ».

«La charia est juste un terme qui s’applique à toutes les pratiques religieuses, y compris le fait d’être de bons voisins et de bons citoyens. Nous sommes en mesure d’appliquer toutes les exigences de la charia en respectant les lois australiennes», a dit M. Trad  … Connu pour sa défense de la polygamie, il a déclaré que l'illégalité de la polygamie n'empêchera pas les relations plurielles. «Par tradition, le mariage est un engagement devant dieu, et non pas une institution laïque, a-t-il dit. Les gens peuvent jouir de tous les droits et privilèges d'un couple sans se marier en vertu de la loi australienne. Si les gens veulent s'impliquer dans une relation plurielle, c'est leur problème. »

Le comité parlementaire a rejeté ces propositions radicales et expliqué qu’elles ne seront pas tolérées dans une société multiculturelle.

Le comité a entendu que les Australiens sont à l’aise avec le multiculturalisme et la diversité ethnique, mais qu’une majorité écrasante d’entre eux sont préoccupés du fait que les musulmans ne s’intègrent pas et viennent en Australie pour y imposer leurs valeurs.


Sources : No room for Sharia law in multicultural society, The Australian, 3 mars 2013 et Muslim groups attack findings on sharia, The Australian, 4 mars 2013.  Extraits traduits par Poste de veille

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions