Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

10 novembre 2013 7 10 /11 /novembre /2013 01:18

Portugal manifestation contre l'austérité la troika

À Lisbonne, vendredi dernier, c’est sous les huées de milliers de manifestants, rassemblés à l’appel de la centrale syndicale CGTP, que le Parlement portugais débattait d’un nouveau budget de rigueur pour 2014.

Réformes et rigueur avaient été exigées par la troïka (Union Européenne, Banque Centrale Européenne, Fonds Monétaire International) en mai 2011, en échange d’un prêt de 78 milliards d’euros.
Ce nouveau budget, qui sera mis au vote le 26 novembre prochain, prévoit des coupes dans les retraites et salaires des fonctionnaires et des recettes supplémentaires de 3,9 milliards d’euros.

« Je ne cache pas que c’est un budget difficile », a déclaré le Premier ministre Pedro Passos Coelho en ouvrant la discussion.

Au pied des marches de l’Assemblée, on pouvait lire sur les banderoles : « Gouvernement hors la loi », « Le budget est un vol » ou « Basta la troïka ! ».

« Ce sont tous des escrocs et des voleurs », lançait une retraitée de la fonction publique. « Tout est scandaleux dans ce budget : les coupes dans les salaires et les retraites, mais aussi dans la Santé et l’Éducation », a renchéri une psychologue. « On vit comme dans la fable de Robin des Bois et c’est la troïka qui tient le rôle du shérif de Nottingham », a rajouté un ouvrier de l’industrie automobile.

Vendredi prochain, la mobilisation des syndicats va se poursuivre avec une grève des fonctionnaires. Plusieurs mouvements sociaux sont prévus dans le secteur des transports et les syndicats de policiers ont appelé a manifester le 21 novembre à Lisbonne.

 

SOURCE

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Politique