Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

22 octobre 2013 2 22 /10 /octobre /2013 01:46

« La politique, c’est l’art du possible », disait Bismarck, l’homme politique qui avait réalisé l’unité de l’Allemagne, aux dépens des Français, à l’issue de la guerre de 1870. Nous connaissons la suite, deux Guerres mondiales au 20ème siècle…

 En 2013, si l’on veut enrayer efficacement la destruction de la France, on se doit d’être réaliste, donc d’admettre que les forces françaises civiles combattant directement l’islamisation du pays restent insignifiantes, alors que les forces françaises civiles combattant la Loi Taubira et la théorie du genre sont extrêmement importantes.

Or, le combat des manifestants contre l’islamisation rejoint celui des partisans du mariage chrétien.

Les socialistes, des homos sapant la France.

Les socialistes actuels sont tellement antichrétiens, qu’ils en sont islhomophiles, avec la même passion morbide, pour les guerriers d’Allah, que les socialistes défaitistes de 1940 avaient pour les guerriers d’Hitler, d’où ce penchant constant pour le pacifisme, la féminisation, la dévirilisation de la France.

À leur grand plaisir, la France  devient une jungle

Et, dans la jungle, comme dans les prisons, les individus faibles se laissent monter par les mâles dominants. Le rap de banlieue ne scande-t-il pas inlassablement l’hymne à « niquer les Français » ?

 La France,  une Histoire de valeurs.

 Une valeur, c’est une  cause pour laquelle on est, éventuellement, amené à verser du sang, le sien et/ou celui de l’ennemi de cette même cause.

Mais, dans un conflit, les gens sans valeurs ne comptent pas, puisqu’ils ne se battent pas. Ils sont littéralement hors-jeu, ce sont des PNJ, des personnages non-joueurs. Même s’ils sont nombreux, ils n’ont pas d’importance réelle, car ils suivront, tel un troupeau de moutons, leur maître, quel qu’il soit.

La guerre se joue entre les vrais joueurs, ceux qui ont des valeurs, aussi étranges, voire illogiques puissent-elles sembler aux uns et aux autres. 

-Ainsi, le combattant musulman, c’est-à-dire, le musulman déterminé, a une valeur, l’Islam.

-Le combattant chrétien, c’est-à-dire,  le chrétien déterminé, a la sienne, le christianisme.                       

-Le combattant  laïciste anti-islamiste,  c’est-à-dire,  le Français laïciste anti-islamique déterminé, a les siennes, la laïcité, la dé-islamisation et la Reconquête de la France.

-Le combattant socialiste (qui veut, en fait, éradiquer le christianisme de la France), c’est-à-dire, le combattant socialiste déterminé, a les siennes, l’islamisation de la France et le socialisme antichrétien.

Les forces en présences.

Les forces réelles en présence, en France, en 2013, sont, d’un côté, le camp des islamistes dirigé,sans doute, par M.Ramadan,  allié au camp socialiste, à la tête duquel nous pouvons trouver MmeTaubira et M. Peillon.

Leurs effectifs, (en nombre de vrais combattants) peuvent être estimés à plusieurs dizaines de milliers, si l’on recense les hordes d’islamo-racailles mobilisables et de casseurs gauchistes, Femen, et autres forces  anti-Français de souche.

En face de cette alliance, se trouvent  les combattants Français laïcistes anti-islamistes ; et, bien que les trois-quarts des Français redoutent leur propre islamisation, nous ne pouvons  compter que quelques milliers de véritables partisans, si l’on se réfère à l’unique manifestation anti-islamisation qui a eu lieu.

Par contre, les combattants  chrétiens, qui sont les leaders de la contestation de la loi de MmeTaubira et de son corollaire, le programme scolaire de M. Peillon,  ont des effectifs de plusieurs millions, en considérant les manifestations monstres de cette année.

En résumé, face aux forces anti-France de souche, qui regroupent les combattants  islamistes et socialistes, ceux qui défendent la France traditionnelle doivent s’unir ; et, puisque les plus gros bataillons se retrouvent dans le camp des chrétiens,  les hommes politiques, les organisations, les individus laïcistes anti-islamistes devraient s'unir au camp des combattants chrétiens.

La Résistance chrétienne doit lutter contre l'Islam.

La Résistance contre l'islam  doit lutter contre la déchristianisation de la société.

D’une part, parce que les chrétiens veulent évidement une France chrétienne, ce qui exclut donc la présence musulmane, à moins de rechercher le martyre pour tous !

D’autre part, parce que le projet de société socialiste antichrétien, avec la dénaturation du mariage et la promotion de la théorie du genre, aboutit à une baisse de la fécondité des Français de souche, accélérant « le Grand Remplacement », ainsi qu’ à la féminisation des garçons, ce qui constitue une forme de castration préparant leur asservissement- l’Histoire des conquêtes  musulmanes, en particulier, abondent  en exemples de ce type-.

Cette union des Résistances se fait déjà, naturellement, au niveau individuel, chez le Français de souche qui veut, d’une part, que sa famille vive en sécurité, loin de l’islamo-racaille et des Talibans de banlieue, donc loin des grandes villes, et désire, d’autre part, que ses enfants échappent à l’instruction socialiste des Écoles de la République transformées en  madrasas de la Rééducation nationale par la théorie du genre. 

Pour ce faire, à l’instar des Anglais Blancs qui désertent le  Londistan multiethnique, les Français de souche organisent leur survie en réalisant l’exode urbain, a contrario des Plans quinquennaux concoctés par les forces autoproclamées du progrès.

Ces Français patriotes, qui ne veulent pas,  qu’un jour, leurs filles soient  excisées, ni que leurs fils deviennent des filles,  retrouvent le terroir et ses traditions chrétiennes et confient l’instruction de leurs enfants aux écoles catholiques.

Instinct de survie, bon sens, bonne politique.

« Les faits sont têtus », la Seine-Saint-Denis, y compris la Basilique où gisent les Rois de France,   est d’ores et déjà Dar al-Islam.

Les Français, procédant à une retraite stratégique, se mettent à l’abri et se  renforcent dans leurs places fortes rurales ; ils éliront des maires à leur convenance, prospéreront, matériellement et moralement, puis partiront à la Reconquête de la France ancestrale.

Quelle destinée glorieuse !


Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Société