Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

4 décembre 2013 3 04 /12 /décembre /2013 00:41

Le gouvernement entend porter à 43 ans la durée d’assurance nécessaire pour obtenir une retraite à taux plein. Progressivement, d’ici à 2035. Quelle sera le nombre de trimestres requis pour vous ? Tout dépend de votre année de naissance. 

calcul_18996

L’allongement de la durée d’assurance : un des points clé du projet de loi de réforme des retraites, actuellement discuté au Parlement.

Jusqu’à présent fixée à 166 trimestres, soit 41 ans et demi, pour la génération 1956, cette durée serait portée à 172 trimestres, soit 43 ans, pour la génération 1973, qui partira à la retraite à compter de 2035. A raison d’un trimestre supplémentaire tous les trois ans.  

Voici les durées d’assurance qui seront requises pour chaque génération si le projet de loi est voté en l’état. Et si, bien sûr, aucune autre réforme ne vient modifier les règles du jeu entre temps !  

 

Année de naissance Durée d’assurance
1949 161 (40,25 ans)
1950 162 (40,5 ans)
1951 163 (40,75 ans)
1952 164 (41 ans)
1953 et 1954 165 (41,25 ans)
1955 à 1957 166 (41,5 ans)
1958 à 1960 167 (41,75 ans)
1961 à 1963 168 (42 ans)
1964 à 1966 169 (42,25 ans)
1967 à 1969 170 (42,5 ans)
1970 à 1972 171 (42,75 ans)
1973 et après 172 (43 ans)

 

C’est quoi, la durée d’assurance ? 

C’est le nombre de trimestres engrangés durant votre carrière – trimestres cotisés, trimestres rachetés, trimestres assimilés (chômage, maladie, maternité), trimestres pour enfants, etc. Au moment du calcul de votre retraite de base, votre durée d’assurance tous régimes confondus servira à déterminer le taux de liquidation de votre pension. Si vous avez le bon nombre de trimestres, vous aurez droit au taux plein. Sinon votre pension subira une décote.

 

Notez que si vous partez au-delà d’un certain âge – entre 65 et 67 ans selon les générations – le taux plein vous sera accordé automatiquement, quelle que soit votre durée d’assurance. Attention, cela ne veut pas dire que vous toucherez une retraite complète : si vous n’avez pas tous vos trimestres, votre pension de base sera certes à taux plein, sans décote, mais elle sera, dans la plupart des régimes, tout de même minorée par un coefficient de proratisation… Rien n’est simple en matière de retraites ! (Plus de détails sur le calcul de la retraite du régime général ici.)  

 

L’âge légal de la retraite change-t-il ? 

Non, l’âge minimum auquel il est possible de prendre sa retraite n’évolue pas cette fois. Rappelons qu’il a été porté de 60 à 62 ans par lé réforme de 2010.  

Retrouvez ici les autres points clés de la réforme des retraites. 

 

 

Source :  http://votreargent.lexpress.fr

- See more at: http://actuwiki.fr/2/39388/#sthash.rWP9Dj6J.dpuf

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Emploi - Chômage