Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

18 janvier 2013 5 18 /01 /janvier /2013 03:23

Pour répondre aux vagues de violence dans les établissements scolaires, nos amis socialistes n’ont pas trouvé mieux que d’installer « un observatoire sur le terrain » (sic) et que d’embaucher 500 nouveaux fonctionnaires (qui parle de crise ? de rigueur budgétaire ?) baptisés « assistants de prévention et de sécurité » (sic).

Dans le Meilleur des mondes socialiste, il n’y a pas de voyous, que des jeunes victimes du racisme des Français de souche et des méchants policiers. Il suffit de leur parler gentiment et ils arrêteront leurs « bêtises » (tournantes, vols, viols, agressions, trafic de drogue…).

Dernièrement, Vincent Peillon est donc allé saluer l’efficacité du travail de ces « assistants de prévention et de sécurité » dans le lycée professionnel Romain Roland, dans les quartiers Nord d’Amiens.

Et les journalistes ont eu la bonne idée d’interroger trois jeunes qui étaient installés à seulement quelque mètres de Vincent Peillon, mais également à quelques mètres de leur « assistante de prévention et de sécurité ». Dans le passage audio publié ci-dessous, les journalistes interrogent les jeunes quant à l’efficacité de cette énième catégorie de fonctionnaires scolaires, mais les trois « racailles » ne semblent pas impressionnées par le nouveau dispositif bisounours socialiste.

« Elle va se manger une claque, elle va rien faire », précisent les jeunes, comme pour ramener Hollande et ses ministres idéologues à la triste réalité. Ensuite, l’un des jeunes sort un couteau, expliquant qu’il s’agit de la meilleure manière de se défendre.

Enfin, la confession finale des jeunes fait mal au cœur. Elle est pourtant symptomatique de ce qui se passe dans notre pays, où toute une frange de la population n’a que mépris et rejet de la France, ainsi que des Français et ne souhaite que profiter de notre système socialiste moribond.

« Pourquoi je viens à l’école à votre avis ? Pour la Caf ! On vient à l’école pour la Caf ! Parce que madame, si on vient pas à l’école, ben il n’y a plus de Caf ! Les parents ils touchent plus d’argent ! »

Une assistante de prévention et de sécurité pour endiguer la violences de bandes de jeunes armés, c’est maintenant !

24heuresactu


Autre vidéo (indiquant la source du reportage de Marc Olivier Fogiel)

Source RTL du 12 novembre 2012

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Immigration