Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

14 juin 2013 5 14 /06 /juin /2013 23:48
À
 propos de l’Islam et de la lecture du Coran et de divers éléments de la Sunna et des Hadiths, on peut et on doit s’interroger. En effet, on y lit dans nombre de sourates un appel au meurtre des « non-croyants », (donc « non-musulmans »), avec des gradations diverses pour traiter en sous-hommes voire en esclaves les autres humains ayant des croyances religieuses différentes, voire même aucune.
C’est ce que nous constatons aussi en concret dans de nombreux « pays islamiques » actuellement à propos particulièrement des chrétiens et des juifs, ou même des athées qui analysent et s’expriment ... et maintenant dans quelques « faits divers » en France. Et ceci sans même remonter en détails à l’Histoire, où plus de 300 millions d’humains ont été « éliminés » en Inde et en Afrique par l’Islam…¢

Cependant devant le droit et les Lois françaises et le principe de laïcité tant vanté et défendu, ces appels aux crimes concernant les personnes, ou aux « délits » divers, devraient être réprimés nettement, il me semble, par les lois du Code Pénal (Art.222.17, Art.222.18, …).
En particulier si elle est « matérialisée par un écrit », (Art.222.17), ce qui est bien le cas du Coran diffusé en France :
E « Article 222-17 En savoir plus sur cet article...
La menace de commettre un crime ou un délit contre les personnes dont la tentative est punissable est punie de six mois d'emprisonnement et de 7500 euros d'amende lorsqu'elle est, soit réitérée, soit matérialisée par un écrit, une image ou tout autre objet.
La peine est portée à trois ans d'emprisonnement et à 45000 euros d'amende s'il s'agit d'une menace de mort. ».
En complément lire l’« Article 222-18 », dont les précisions « Articles 222-18-1 » et « Article 222-18-2 » (Articles aisés à trouver sur Légifrance).
Les diverses Sourates concernées par ces appels  ou « menaces de commettre un crime ou un délit … » sont faciles à retrouver lorsqu’on lit le Coran, (encore faut-il le lire … !).
Je m’étonne donc que ce livre « Le Coran » ne soit pas interdit en France et  les sites de vente de livres par correspondance qui diffusent le Coran et ce genre de principes de base d’une « religion » contraires à nos Lois qui priment ici sur les lois de tous les pays. (Justification des actes du jihad, non critiqués ni condamnés par les musulmans de France ou français, ni même par leurs « autorités », car « écrits » dans le Coran et donc  « indiscutables » par tous « les croyants »).
De même les individus, organismes, associations,  personnes morales, lieux de formation et d’apprentissage de ces principes et/ou s’y référant, donc lieux de « culte », qui contreviennent ainsi à nos lois, devraient être sanctionnés et interdits d’exercice et de séjour.
Que valent notre gouvernement et notre Justice pour l’application de « certaines » Lois françaises ? Que vaut leur honnêteté et leur crédibilité ?
Un rêve d’amélioration pour l’application juste des Lois françaises ? Bonnes réflexions…¢
Georges COLLÉTER

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions