Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

12 décembre 2014 5 12 /12 /décembre /2014 01:49

logo poso

Nos amis journalistes aiment à débattre sur les adhésions à l’UMP ou le FN. Ils spéculent sur le nombre de militants, dénoncent les chiffres en affirmant qu’ils sont largement gonflés. Ils mettent en doute toutes les versions officielles afin de décrédibiliser toute personne qui a le malheur d’avoir un engagement politique auprès de ces mouvements.

 

Le PS ne compte plus que 60 000 adhérents

C’est grâce à une excellente plume de la presse française que nous l’apprenons, le Parti Socialiste ne disposerait que « 60 000 à 70 000 adhérents à jour de cotisation, sur les 160 000 que compterait le grand parti de gauche. Un chiffre, historiquement bas, place le PS loin derrière l’UMP avec au moins 155 000 militants à jour.


Selon les informations du Huffington Post, le parti de Marine Le Pen compterait à ce jour 83.000 adhérents



Les cotisations d’adhérents sont un enjeu pour les finances d’un parti politique. L’hémorragie militante se traduit par un désastre financier pour le Parti Socialiste déjà en difficulté après des défaites électorales successives.


31 juillet 2014, le parti enregistrait une baisse de 60 % des recettes des cotisations, par rapport à son budget prévisionnel. Dans ses prévisions le parti tablait en effet sur 2 300 000 € de recettes d’adhésion… et n’en avait reçu à ce stade de l’année que 530 369 €. 

Info de Réinformation.

 

Terra Nova think tank ayant pris le pouvoir des idées au sein du PS a mis toutes ses billes sur les électeurs de banlieue et des bobos des grandes villes preuve en est les 93% de maghrébins ont accordé leurs vote à Hollande, laissant tomber tout un électorat ouvrier et de la fonction publique.

Les militants viennent de ces catégories sociales et non de ces nouveaux électeurs. Ces derniers ne sont que des machines à voter lorsqu’ils daignent se lever un dimanche pour mettre le bulletin dans l’urne. Christophe Guilluy le définit très bien dans ses ouvrages successifs.

 

Les socialistes ont abandonné les classes populaires qui à leurs tours abandonnent la rue de Solferino. Mais de cette désaffection les médias complices n’en parlent jamais. On se demande bien pourquoi d’ailleurs.


En savoir plus sur http://lagauchematuer.fr/2014/12/05/pourquoi-les-medias-ne-parlent-pas-de-la-perte-des-100-000-adherents-du-parti-socialiste-2/#YmWyitBpt1KWWavT.99

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Politique