Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

27 novembre 2014 4 27 /11 /novembre /2014 17:48

Poutine déconseille d’entraîner la Russie dans « les intrigues geopolitiques »

© Photo: RIA Novosti/Alexei Druzhinin

Par La Voix de la Russie | Le 26 novembre, lors d’une rencontre avec les dirigeants militaires à Sotchi, le président Vladimir Poutine a une fois de plus nettement défini les positions de la Russie dans la politique internationale.

 

Il a fait comprendre que la Russie ne manifestait aucune agressivité, ne cherchait à défier personne sur le plan militaire mais se tenait prête à défendre par tous les moyens nécessaires sa sécurité et celle de ses amis :

« Nous ne menaçons personne et n’avons par l’intention de nous impliquer dans les jeux, les intrigues géopolitiques de toute nature ou, à plus forte raison, dans des conflits nonobstant des tentatives de nous y entraîner.
En même temps, nous avons le devoir de défendre fermement la souveraineté et l’intégrité de la Russie et la sécurité de nos alliés. J’attire en particulier l’attention sur la nécessité de concertation des efforts de tous les pouvoirs publics en matière de défense. »

Vladimir Poutine a eu à Sotchi une série de conférences importantes avec les militaires consacrées au développement des forces armées et à la planification militaire. Le président a jugé nécessaire de mettre les points sur les « i » à deux semaines de la publication de la doctrine militaire russe mise à jour.

La doctrine existante a été adoptée en 2010 mais l’agressivité accrue de l’OTAN, le bouclier antimissile américain en Europe et les aventures de l’OTAN et de Washington en Ukraine, ont complètement changé la nature des menaces géopolitiques.

Les experts n’ont pas besoin de « déchiffrer » les paroles du président, dit Vladimir Stol, professeur de l’Académie de la fonction publique auprès du président. En effet, les tentatives d’entraîner la Russie tantôt dans la guerre en Afghanistan, tantôt dans la guerre en Libye, tantôt directement dans le conflit en Syrie, se faisaient tout au long des années 2000.

Les États–Unis veulent maintenant pérenniser la crise ukrainienne. La nouvelle doctrine, estime Vladimir Stol, doit donner à Moscou des instruments supplémentaires et des repères plus précis pour manœuvrer dans les conditions géopolitiques changeantes :

« La Russie devra devenir moins dépendante des importations auxquelles doivent se substituer ses propres réalisations scientifiques et techniques. Il faudra également perfectionner le bouclier nucléaire stratégique et assurer la modernisation des armements conventionnels.
Nous ne verront en principe rien de foncièrement nouveau mais le volet militaire de la politique extérieure se verra accorder plus d’importance. »

Après le coup d’État à Kiev orchestré par les États-Unis et une nouvelle expansion de l’OTAN qui se rapproche de plus en plus de nos frontières, les experts russes ont commencé à parler ouvertement du caractère définitivement périmé de la doctrine militaire existante avec ses formulations trop diplomatiques fondées sur les attentes injustifées d’un partenariat avec les États-Unis et l’OTAN. A l’heure actuelle, quand les relations avec l’Occident se sont aggravées à l’extrême, il faut bien définir d’où viennent les menaces et leur nature.

 

vu sur : http://french.ruvr.ru/2014_11_27/Poutine-deconseille-d-entrainer-la-Russie-dans-les-intrigues-geopolitiques-3669/

vu sur 
Lire la suite: http://french.ruvr.ru/2014_11_27/Poutine-deconseille-d-entrainer-la-Russie-dans-les-intrigues-geopolitiques-3669/


Lire la suite: http://french.ruvr.ru/2014_11_27/Poutine-deconseille-d-entrainer-la-Russie-dans-les-intrigues-geopolitiques-3669/

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans International