Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

17 décembre 2012 1 17 /12 /décembre /2012 02:03

Selon Rue 89 et Presse news, Audrey Pulvar serait sur le point de se faire expulser de la tête des Inrocks comme une malpropre, pour avoir décrédibilisé le magazine, y avoir pourri l’ambiance et surtout pour l’avoir mis sur la paille. Une nouvelle preuve que, contrairement à ce qu’elle larmoie, elle devait une grande partie de l’ascension de sa carrière à sa relation avec Arnaud Montebourg et non pas le contraire…

Qui connaissait Audrey Pulvar avant 2010 ? Personne, ou presque. On se souvenait vaguement l’avoir vue la nuit sur France 3. Elle animait tant bien que mal une petite émission sur Itélé, alors que les chaînes d’information n’avaient pas encore pris l’ampleur que leur a conféré l’élection présidentielle.

Et puis, l’intello en mini jupe s’est trouvée un beau Jules, bien installé dans le Parti des médias. En couple avec Arnaud, Audrey pouvait relancer sa carrière. Elle a ainsi été propulsée à la tête de la matinale de France Inter en septembre 2010 (quelques mois après l’officialisation de son histoire avec Montebourg), où elle a commencé à se faire connaître, avant d’obtenir le Saint Graal avec l’émission de Ruquier, qui lui a donnée une réelle visibilité et lui a permis de faire la campagne de François Hollande avec efficacité.

Mais voilà, son homme est devenu ministre et la collusion fût bien moins discrète. Les employeurs de la miss durent lui demander d’être plus discrète et Audrey a du quitter, à contre cœur, l’émission de Ruquier ainsi que France Inter. Comme lot de consolation, Matthieu Pigasse lui a alors confié les rênes des Inrockuptibles, magazine culturel de bobos où elle n’avait absolument pas sa place, n’ayant jamais travaillé dans la presse écrite, mais qui permettait au milliardaire de la banque Lazard de faire plaisir à la petite copine d’un ministre dont il avait besoin.

Malgré tous ces cadeaux, tous ces postes tombés du ciel par magie dans les années de relation d’Audrey Pulvar avec le ministre, la mauvaise foi de la militante socialiste ne l’a pas empêchée d’aller gémir sur tous les plateaux télé, radio et dans tous les journaux, pour dire comme il est injuste et machiste qu’une femme soit bloquée dans sa carrière à cause de son homme. Alors qu’elle doit sa notoriété à sa relation avec Montebourg, elle vient pleurer et nous dire que cette relation au contraire l’a empêchée d’évoluer professionnellement. Comme tous ces chanteurs sans talent qui se sont fait connaître grâce à la téléréalité et qui viennent cracher dans la soupe quelques années après…

« À un moment, j’ai considéré qu’être la compagne d’Arnaud Montebourg m’empêchait de faire mon métier de journaliste neutre. Pas de mon fait, mais parce qu’aucun employeur ne voulait plus me faire crédit« , déclarait-t-elle, faisant semblant d’oublier qu’elle n’était rien avant Montebourg et prenant tous les Français pour des cons en pleurnichant comme il est dur d’être femme de politique, alors qu’elle doit toute son image à ce statut désormais révolu.

Plus de compagnon ministre, plus de super poste à responsabilité ? C’est donc ce qui pourrait arriver à Audrey Pulvar selon Rue 89 qui précise même que « la rupture entre Audrey Pulvar et les Inrocks pourrait être actée le 21 décembre prochain lors du conseil d’administration des Editions indépendantes, la société éditrice du magazine. »

Il faut reconnaître que l’incompétence d’Audrey Pulvar est à la hauteur des lieux communs qu’elle assène en permanence. En seulement quelques mois, de nombreuses personnalités importantes du magazine ont démissionné à cause du caractère de l’ex du ministre. Les prises de position de Pulvar et l’affaire Lazard* ont souillé l’image des Inrocks et jeté le discrédit sur la magazine. Surtout, les chiffres des ventes ont diminué et les Inrocks font perdre beaucoup d’argent à leur propriétaire.

Parallèlement, l’émission où elle est chroniqueuse avec la pathétique Bachelot, Le Grand 8, est sur le point d’être déprogrammée, tant le public n’est pas intéressé par ces 4 femmes grotesques.

Mais Pulvar va continuer à nous expliquer que son histoire d’amour avec un socialiste à nui à sa carrière si brillante et non pas le contraire. Sa déchéance ne peut qu’être due à la misogynie ambiante et certainement pas à la faiblesse de son niveau…

Le monde à l’envers, c’est maintenant !

 

affaire Lazard

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Faits Divers