Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

15 octobre 2013 2 15 /10 /octobre /2013 01:00

Maître Sirois est vice-Président du Barreau des organisations gouvernementales internationales. Il a passé les 20 dernières années de sa carrière à l’ONU et a aussi travaillé dans plusieurs autres organisations internationales.

 

Il s'est exprimé dans une interview avec Benoît Dutrizac que vous pouvez écouter sur le site de la radio 98,5FM. Voici une vidéographie de son témoignage percutant: 

 

Extrait : «On n'a qu'à lire les experts, les experts que je connais (j’ai été entre autres choses conseiller juridique à la Commission de l'immigration) disent que passé un certain seuil, les immigrants ne sont plus intégrables. Une société donnée ne peut pas intégrer plus qu'un certain nombre d'immigrants. Et c'est exactement le fondement de la réaction qu'on voit maintenant.

Les gens ne réagissent pas seulement contre le fait de voir une femme voilée dans le métro, ce qui serait absurde. Les gens réagissent parce qu'ils ont, d'après moi, l'impression d'être envahis. Et je crois que cette impression-là est parfaitement fondée, et je crois qu'il faut faire le véritable débat sur l'immigration.»    

canada islam.jpg

Me Sirois a également écrit un article dans le journal Le Devoird'hier sous le titre : Le dérapage intégriste de Charles Taylor.

Extrait :

[     ] quand je viens à Montréal, je vois plus de femmes voilées en une journée que je n’en ai vues en 20 ans à l’ONU, à New York ou à Genève, à l’ONU ou en ville. Comment se fait-il que l’on voit autant de femmes voilées à Montréal et que l’on n’en voit pratiquement jamais dans ces villes cosmopolites ou dans les bureaux et les missions de l’ONU? 

 N’y aurait-il là que des mécréants et des impies? Par ailleurs, de passage à Toronto je n’ai pas vu là non plus autant de femmes voilées qu’à Montréal, et de beaucoup. N’y a-t-il pas lieu de s’interroger sur les causes de cette frénésie de manifestations d’intégrisme au Québec. 

N’est-ce pas justement parce qu’on nous sait accueillants, généreux et conciliants? 

 

M. [Charles] Taylor ne devrait-il pas cesser d’accuser et de condamner les Québécois dont les ancêtres ont fait ce pays et qui accueillent très généreusement ces immigrants chez eux? Contrairement à ce que l'on colporte à tort et à travers depuis que nous n'enseignons plus l'histoire, nous ne sommes pas «tous des immigrants».

Les Français qui sont arrivés à Tadoussac et à Québec ont établi de bonnes relations avec les Indiens, ont pris des ententes avec eux et s’y sont installés à leur invitation pressante. Par conséquent, nous descendons de «colons» et non pas «d'immigrants». Ce n'est pas la même chose. Nous avons fait ce pays où nous avons ensuite accueilli des immigrants. Ceux-ci arrivent dans un pays déjà durement défriché, construit et établi et peuvent y bénéficier de ce patrimoine qui est le nôtre.

 Lire la suite sur PostedeVeille.ca

 

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Immigration