Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

23 avril 2014 3 23 /04 /avril /2014 00:27

internationale_communiste.jpeg Par Francis Bergeron

Au lendemain de la révolution bolchevique de 1917, Lénine et ses adeptes entreprirent la liquidation de la seconde Internationale. Ils prétendaient alors lui substituer une « IIIe Internationale », fondée à cet effet. L’abrégé russe de cette nouvelle Internationale communiste s’imposera très rapidement sous le sinistre nom de « Komintern ».

Les socialistes deviennent les premiers ennemis que se reconnaissent les communistes, qui leur reprochent leur trahison, par l’acceptation du cadre de la démocratie bourgeoise. Lénine oppose à cette dernière la dictature du prolétariat. Accessoirement, les communistes ne pardonnent pas aux socialistes des différents pays de s’être comportés, pendant la Première Guerre mondiale, en patriotes. Un grief qui sera réitéré par les mêmes à l’encontre de la vieille SFIO, pendant la guerre d’Algérie.

Très rapidement l’Internationale communiste, la IIIe Internationale, se révéla une organisation centralisée. Dirigé depuis Moscou, le Komintern se transforma en une pure annexe du pouvoir soviétique et de ses services spéciaux.

Documents à l’appui, le colonel Rezanof avait donné, de manière prophétique, l’alerte aux Occidentaux. Il le fit notamment à l’occasion de la conférence de Gênes de 1922. Avant cette importante conférence, il avait rédigé un document magistral sur le Komintern.

Les éditions du Trident viennent de rééditer ce petit livre, aujourd’hui introuvable, qui permet de mieux comprendre la logique implacable des faits et l’aveuglement de nos dirigeants. Ceux d’hier. Mais ceux d’aujourd’hui sont-ils davantage imperméables aux totalitarismes d’aujourd’hui ?

• 142 pages, 15 euros aux éditions du Trident

• www.editions-du-trident.fr

Lu dans Présent

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Culture Musique Livres