Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

3 février 2013 7 03 /02 /février /2013 03:18

Le ministre de l’Éducation nationale envisagerait de verser cette prime pour calmer la grogne d'à peine 6,2% de gré­vistes selon les minis­tères. 

 

Un geste financier pour calmer les enseignants ? D'après le journal Les Échos, Vincent Peillon serait prêt à lâcher 400 euros de prime par an aux professeurs des écoles.

En plein bras de fer avec les enseignants du primaire à propos du retour à la semaine de quatre jours et demi, le ministre de l'Education nationale pourrait donc verser cette somme aux 300 000 professeurs concernés.

Cette indemnité serait distribuée sur le modèle de l'indemnité de suivi et d'orientation des élèves, ou Isoe, que perçoivent actuellement leurs collègues du secondaire. D'après le quotidien, elle serait donc de 400 euros annuels.

La décision devrait être annoncée vers la mi-février, tout juste après le congrès de la première organisation syndicale de l'éducation, la Fédération syndicale unitaire, ou FSU.

Vincent Peillon pourrait également ouvrir à un personnel plus important la qualification "hors classe", qui leur garantit une retraite plus généreuse et qui concerne aujourd'hui moins de 2% des professeurs des écoles.

Pour rappel, une partie des fonctionnaires, dont quelques enseignants, ont fait grève après l'appel de la CGT, de FSU et SolidaiRes. Leur but était de montrer leur impatience au gouvernement au sujet de leur faible pouvoir d'achat. Une prime pourrait ainsi calmer les revendications.

 


Lu sur L'Express


source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Emploi - Chômage