Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

13 janvier 2015 2 13 /01 /janvier /2015 02:40

Inutile de revenir sur les faits qui sont connus de tous.

Derrière toutes les belles paroles dégoulinantes de politiquement correct et répétées inlassablement par les journalistes, politiques, intellectuels, artistes… du genre« c’est la liberté d’expression qui est visée… » ou « La république marque sa solidarité… », force est de constater qu’une fois encore nos « élites » se trompent de combat.

Les islamistes ne cherchaient pas à porter atteinte à Charlie Hebdo en tant que tel, mais à la France à travers ce journal.

Ce n’était pas la liberté d’expression qui était visée en tant que telle, mais toutes les valeurs occidentales, gréco-latine et judéo-chrétienne portées par notre pays.

Jean-Michel Ribes, le directeur du théâtre du Rond-point à Paris, l’un des papes de l’élite bien-pensante du milieu artistique français, déclarait quelques heures après ce drame sur une radio publique que c’est la liberté d’expression qui est visée et en danger du fait de tous les intégrismes. Et il insiste bien sur le fait que tous les intégrismes sont concernés. On sent dans son propos qu’il a très envie de viser tout ce qu’il exècre : le Front national, les réac de la Manif pour tous, Zemmour… Mais il ne peut pas car, de toute évidence, il se ridiculiserait.
Alors il hésite et finalement revient au seul domaine religieux. Mais attention… il ne faut pas stigmatiser les musulmans ! Alors il noie le poisson en parlant aussi des intégristes catholiques !

Trop fort ! Sans jamais citer l’islam et les musulmans dont se revendiquent pourtant les terroristes de Paris après Toulouse, Bruxelles, Joué-lès-Tours… il arrive à glisser dans son indignation ce qui est l’un des fondements essentiels du combat de toute sa vie – l’anticléricalisme – comme pour se rassurer : non, à 68 ans, il ne s’est pas trompé de combat ! Je m’interroge donc : où voit-il sur terre des catholiques, même intégristes, couper des têtes, crucifier des hommes, violer des femmes, tuer des enfants juifs, tirer au lance-roquette dans un journal ?

En réalité, cet individu est à l’image des « élites » françaises qui refusent de voir les réalités : une guerre de civilisation a été engagée par une partie de l’islam contre l’occident et nous voyons les prémices d’une nouvelle forme de guerre civile en France.
Mais chhuutt… il ne faut pas le dire.

Car le reconnaître, c’est avouer s’être trompé d’adversaire et de combat pendant si longtemps, c’est admettre que l’immigration massive de populations musulmanes n’est pas forcément la richesse qu’on nous vante, c’est reconnaître que, depuis la première affaire du foulard islamique à Creil en 1989, ils ont été naïfs et complices de l’émergence de la situation actuelle.

Et c’est donner raison à Zemmour ! Impensable. Donc… ils continuent à faire l’autruche.

vu sur : http://www.bvoltaire.fr/philipperodier/reconnaitre-la-responsabilite-de-lislam-cest-donner-raison-zemmour,150424?utm_source=La+Gazette+de+Boulevard+Voltaire&utm_campaign=1888c62896-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_71d6b02183-1888c62896-30494613&mc_cid=1888c62896&mc_eid=3bbbfa4636

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Société