Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

27 janvier 2013 7 27 /01 /janvier /2013 02:49

La "refondation de l'école" commence avec le projet de loi présenté mercredi en Conseil des ministres. Vincent Peillon y a consenti toute son énergie depuis sa prise de fonction fin mai. Le retour à la semaine de 4,5 jours dans le primaire, abandonnée en 2008, est prévu dans un décret. La réforme des rythmes scolaires vise à alléger des journées surchargées cumulées à une année scolaire très courte, une spécificité française peu propice aux apprentissages. Mais ce n'est pas la seule mesure prise. Tour d'horizon.

60 000 postes promis par François Hollande

Sur le quinquennat, 54 000 postes doivent être créés dans l'Education, 5 000 dans l'enseignement supérieur, 1 000 dans l'enseignement agricole. Le primaire aura 14 000 postes: 7 000 pour le "plus de maîtres que de classes", 3 000 pour l'accueil des moins de trois ans, 4 000 pour améliorer "l'équité territoriale". Environ 80 000 postes ont été supprimés dans l'éducation entre 2007 et 2012.

Maternelle redéfinie

Relance de la scolarisation des moins de trois ans encouragée dans les secteurs d'éducation prioritaire, les secteurs ruraux isolés et les DOM-TOM, pour lutter contre l'échec scolaire. Les missions de la maternelle seront redéfinies pour la rentrée 2014, notamment pour stopper sa "primarisation", ou anticipation d'apprentissages de l'école élémentaire, car cette pression précoce met des enfants en difficulté.

Langue vivante obligatoire en CP

Pour améliorer les résultats "alarmants" en langues étrangères.

Réduction progressive du redoublement

Il coûte cher, son efficacité pédagogique "n'est pas probante".

Enseignement moral et civique

Pour promouvoir le respect de la personne, de ses origines, ses différences et de l'égalité homme-femme.

Ambition numérique

Création d'un Service public de l'enseignement numérique et de l'enseignement à distance, pour prolonger les enseignements, communiquer avec les familles, offrir des ressources pédagogiques aux enseignants ou permettre d'instruire à distance des élèves handicapés. Sensibilisation aux droits et aux devoirs induits par le numérique. Les collectivités seront responsables de la maintenance des équipements.

Programmes

Un Conseil supérieur des programmes réexaminera le socle des connaissances, des compétences, et désormais aussi de culture, qui doit devenir "le principe organisateur de l'enseignement obligatoire" (6 à 16 ans). Il fera des propositions sur les épreuves du brevet et du baccalauréat. Le projet de loi devrait être soumis au Parlement en mars.


sourcelink

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Société