Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

27 mai 2013 1 27 /05 /mai /2013 02:18

Le parti de l’In-nocence salue avec une grande tristesse et infiniment de respect le geste fondateur de Dominique Venner, l’historien, qui s’est donné la mort au pied de l’autel majeur de Notre-Dame de Paris dans l’espoir de sortir notre peuple de l’hébétude où il est savamment entretenu par l’enseignement de l’oubli et par l’imbécillisation de masse, tandis qu’il fait l’objet d’une substitution précipitée qui devrait à brève échéance mettre un terme à son histoire.

Dominique Venner, dans les messages qu’il a laissés, fait expressément référence au Grand Remplacement, de sorte que, malgré les basses tentatives médiatiques pour obscurcir le sens de sa mort et pour le salir, il n’y a aucune ambiguïté sur ce qu’il a voulu signifier en se sacrifiant. Il était un adversaire résolu du dit “mariage pour tous”, mais il a très clairement exprimé qu’il ne fallait voir dans cette mesure qu’un indice du changement de civilisation en cours, tel que l’impose le changement de peuple, qui est la tragédie véritable. Ceux-là se trompent qui combattent le symptôme sans se soucier du mal.

Et, paradoxalement, la satisfaction qu’ils demandent, le retrait du “mariage pour tous”, c’est la victoire des conquérants qui la leur apportera, car les bénéficiaires du changement de peuple ne toléreront pas, eux, cet élément significatif d’un effondrement suicidaire dont ils auront largement profité et dont ils ne voudront pas être victimes à leur tour.

Le parti de l’In-nocence est très sensible à chacun des aspects d’un message testamentaire d’évidence soigneusement préparé pour faire sens. Le choix du lieu est une reconnaissance, de la part d’un païen, du rôle du christianisme dans la civilisation française et européenne en train d’être abandonnée du fait du Grand Remplacement.

Mais il est aussi, sans doute, un discret reproche à l’égard d’une Église et de fidèles capables de se mobiliser en masse à propos du ridicule “mariage pour tous” tout en assistant sans la moindre réaction à la substitution ethnique, autrement grave pourtant et lourde de conséquence, ne serait-ce que pour leur foi.

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Société