Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

16 mars 2014 7 16 /03 /mars /2014 01:03

Revalorisation des retraites complémentaires : attendez-vous à une mauvaise nouvelle

 

Getty Images/iStockphoto

S'ils appliquent l'accord signé l'an dernier, syndicats et patronat devraient avoir une mauvaise nouvelle à annoncer aux 12 millions de retraités qui touchent une pension des régimes complémentaires du privé Agirc et Arrco.


 
En savoir plus sur http://votreargent.lexpress.fr/retraite-complementaire/revalorisation-des-retraites-complementaires-attendez-vous-a-une-mauvaise-nouvelle_361454.html#RIaB6tB7047luDOD.99


C'est cette semaine que les partenaires sociaux doivent déterminer le taux de revalorisation 2014 des pensions Agirc et Arrco, les pensions complémentaires des anciens salariés du privé. Taux qui s'appliquera dès le 1er avril prochain. Mais il est fort probable qu'ils décident de geler la valeur des points, et donc de ne pas revaloriser cette année les retraites servies par ces régimes. La faute à l'accord signé il y a un an entre syndicats et patronat. Il prévoit un taux de revalorisation d'un point inférieur à l'inflation en 2013, 2014 et 2015, histoire de permettre aux régimes de faire des économies. Leurs dépenses (les retraites) étant actuellement supérieures à leurs recettes (les cotisations), l'objectif est d'éviter qu'ils ne finissent par épuiser leurs réserves. 

Des prévisions surévaluées

Or, la prévision d'inflation contenue dans la loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2014 est particulièrement basse : 1,3 %. La revalorisation devrait donc être de 0,3 % (1,3 % - 1 point) sur l'ensemble de l'année 2014.

Sauf qu'il y a un hic : dans le calcul de l'an dernier, l'inflation prévue pour 2013 était surestimée : 1,75 % alors qu'elle n'a pas dépassé 1 %. Traditionnellement, un correctif est appliqué pour compenser les surestimations ou sous-estimations de l'année précédente, il est égal à la différence entre la prévision et l'inflation réellement constatée. Un tel calcul aboutirait donc cette année à une indexation négative !

Heureusement pour les retraités, l'accord de l'an dernier prévoit que le taux ne peut être inférieur à 0 % pour éviter une baisse des montants des pensions. Ainsi, s'ils appliquent le fameux accord et que le calcul est effectué de la même façon que les années précédentes, syndicats et patronat devraient décider cette année de geler les points Agirc et Arrco, donc les pensions complémentaires des salariés du privé. Un coup dur alors que les précédentes revalorisations de 2013 (+0,5% pour l'Agirc et +0,8% pour l'Arrco) ont été faibles.  

Pensions de base : pas avant l'automne

Les pensions de base des salariés du privé, elles non plus, ne seront pas revalorisées au 1er avril, le gouvernement ayant décidé, dans le cadre de la réforme des retraites 2013, de reculer au 1er octobre la date de revalorisation annuelle des pensions de base. Tous les régimes de base sont concernés, à de rares exceptions près. 

Pratique :Simulez votre perte de pouvoir d'achat dû au report de revalorisation des pensions de base.

 

 

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Emploi - Chômage