Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 01:19

 

Jeudi, lors de l’émission On refait le monde sur RTL, l’éditorialiste mondain de L’Humanité, Pierre Cabanne, m’a qualifié à l’antenne de « fasciste », au prétexte que je faisais remarquer que la communauté musulmane n’était pas descendue dans la rue pour protester contre la barbarie de Mohamed Merah, hormis la mobilisation de l’exemplaire et isolé imam Chalghoumi. Vous avez été nombreux à vous émouvoir de cette insulte et je vous remercie de vos soutiens. Ce terrorisme intellectuel de la gauche la plus totalitaire est un des éléments qui explique la difficulté qu’il y a, encore aujourd’hui, à décrire simplement des faits. Cabanne est le produit de la pensée stalinienne, haineuse et sectaire, qui nie les réalités et crache sur ceux qui les décrivent.

RTL a décidé, dans la version podcastée, d’effacer les traces de l’agression et ma riposte.

Je me souviens d’avoir employé les mots de salaud et d’imbécile…

Billet d’Ivan Rioufol 

_______________________________

ORLM le 29/03/2012 + APPEL LECTEUR POUR TROUVER LA VERSION COMPLÈTE NON CENSURÉE

Récemment insulté par Valérie Lecasble au travers d’une ignominieuse insinuation d’admiration du régime nazi, Ivan Rioufol n’aura cette fois-ci, pas hésité une seule seconde à remettre à sa place le gouailleux journaliste du quotidien communiste l’Humanité : « Espèce de salaud ! (…)  imbécile ! » lui asséna-t-il en substance, laissant entendre par la suite, qu’une pareille insulte méritait sans doute des suites en dehors de l’émission …

La seconde partie de l’émission se poursuivit dans une ambiance faussement légère, ponctuée de piques lancées régulièrement par le journaliste du Figaro qui, ce soir là, avait décidé que les intimidations outrageantes du donneur de leçon de service devaient cesser sur le champ.

Cabanes sans doute surpris de la tournure orageuse de l’émission, pris le parti de ne plus répondre aux allusions directes et peu flatteuses de son contempteur.

La prestation non censurée de Rioufol mérite néanmoins le détour :

 

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Politique