Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

26 octobre 2013 6 26 /10 /octobre /2013 01:03

url

Russie: une kamikaze islamiste fervente tue six personnes dans un autobus, blesse 37 passagers, dont un bébé de 20 mois.

Nos musulmans francophones qui nous lisent avec dégoût – mais qui nous lisent tout de même – vont sortir de leur mutisme pour nous expliquer que l’islam, ce n’est pas cela, car l’islam est une religion de paix et de tolérance. Je leur répondrais une fois de plus : « encore heureux ! Je n’ose imaginer le carnage si l’islam était une religion de guerre et d’intolérance. « 

J’ajouterai sans douter que si l’islam, « ce n’est pas ça », alors il convient d’expliquer ce qui, dans l’islam « qui n’est pas ça », conduit les terroristes à le devenir, puisqu’il n’existe pas l’équivalent chez les juifs, chez les chrétiens, chez les baha’i et dans les autres religions, même les religions polythéistes. Et lorsque j’écris qu’il n’existe pas l’équivalent chez les juifs, chez les chrétiens, chez les baha’i etc, je n’écris pas qu’il n’existait pas l’équivalent, j’écris qu’il n’existe pas l’équivalent : je me situe au présent, ce présent qui depuis les années 80 a vu la terreur de l’islam se répandre sur le monde.

Une jeune musulmane du Daguestan, cette république instable du Caucase russe – et, c’est un pur hasard, majoritairement peuplée de musulmans – a tué lundi six personnes en se faisant exploser dans un autobus rempli d’étudiants à Volgograd.

La kamikaze, Naïda Assialova, 30 ans, habitante de Makhatchkala, la capitale du Daguestan, s’est récemment convertie à l’islam.

• Bien-sûr, cela rappelle les attentats terroristes qui se produisaient presque quotidiennement dans les bus de Jérusalem avant que ne soit construite la barrière de sécurité que les radicaux de gauche veulent voir démonter, pour laisser « circuler » ces terroristes frustrés qu’ils nomment « résistants palestiniens ».

• Bien-sûr, cela appuie l’affirmation qu’il n’existe qu’un seul islam et qu’un seul projet de jihad mondial, de Saint Denis à Moscou en passant par Damas, Madrid, New-York et Tel Aviv – et je devrais ajouter la liste de toutes les grandes villes du monde.

• Et bien-sûr, les Français sont – provisoirement – épargnés de ces attentats parce que leur gouvernement cède progressivement, malgré les prises de décision cosmétiques, aux demandes des plus radicaux, en échange de la tranquillité.

Il est important que nos lecteurs comprennent, afin d’avoir une lecture plus claire du monde, que les agressions de citoyens, au couteau, en France, et dont nous nous faisons l’écho dans la rubrique faits de société, ne sont pas, en réalité, des faits de société. Ce sont des actes de terrorisme.

Hier, dans un bus qui circulait près de la ville juive historique de Bethlehem (la maison du pain en hébreu), un passager, et je ne pense pas avoir besoin de préciser qu’il était musulman, s’est levé, a sorti un couteau, et a tenté d’égorger des passagers.

En Israël, cela s’appelle un attentat terroriste.

Mais en France, presque chaque jour, des musulmans animés par les mêmes ressentiments, armés de couteaux, nourris à la haine du non musulman, frappent des Français. Pour un regard de travers. Qui peut dire qu’il ne s’agit pas du même terrorisme destiné là à chasser les Juifs de leur terre ancestrale, et là à chasser les Français de leur terre ancestrale ?


Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

- See more at: http://www.dreuz.info/2013/10/russie-une-kamikaze-islamiste-tue-six-personnes-dans-un-bus/#sthash.IKj9pOr5.dpuf

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans International