Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

13 octobre 2012 6 13 /10 /octobre /2012 02:03

Les citoyens nantais sont stupéfaits et particulièrement scandalisés depuis que la fédération de Loire-Atlantique du Front National a révélé l’incroyable nouvelle : la mairie de Nantes (dont le maire était jusqu’en juin dernier Jean-Marc Ayrault) a souscrit un emprunt d’un million d’euros à La Nef, une banque particulièrement sulfureuse.

En effet, cette banque coopérative a été créée par des disciples de l’ésotériste autrichien Rudolf Steiner, le fondateur de la Société anthroposophique (après avoir été un dirigeant de premier plan de la Société théosophique). La Nef, d’ailleurs, ne cache pas ses liens avec celui-ci et admet elle même sur son site s’être « largement inspirée de la pensée sociale anthroposophique ».

Pire, la banque La Nef est citée dans le rapport n°1687 de l’Assemblée nationale au chapitre « Les sectes et l’argent », (J. Guyard et J.P. Brard, « Les sectes et l’argent », Ass. nat. juin 1999 – voir ici-).

On peut donc s’interroger sur la raison qui a pu conduire la mairie de Nantes à souscrire un emprunt auprès de cette étrange banque. L’explication la plus vraisemblable étant les liens étroits qu’entretiennent certains membres d’Europe Écologie-Les Verts avec la Société anthroposophique (qui contrôle les réseaux de l’agriculture biodynamique ainsi qu’une importante entreprise de certification de produits para-biologiques).

Cet emprunt serait une manière détournée de donner un gage de sérieux à une entreprise appartenant à la nébuleuse écolo, Nantes qui est la première commune importante de France devenue cliente de La Nef, pourrait servir de référence pour démarcher d’autres municipalités de gauche.

Or, et là l’histoire devient quasi-surréaliste, il est bien connu que Rudolf Steiner fut un fervent propagandiste de l’inégalité des races humaines et que ses disciples allemands et autrichiens ne cachèrent pas, dans les années 1930, leur sympathie pour le nazisme, ce qui ne semble nullement gêner dles élus de gauche pourtant habituellement si vifs à crier au péril fasciste.

 

 

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Economie