Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

1 mai 2012 2 01 /05 /mai /2012 00:25

 

 

Scandale Batho : couac entre Hollande et les Verts (vidéo)

Le logement social c'est maintenant !

 

Dans une vidéo choc, on entend Cécile Duflot ainsi que le porte-parole de campagne d’Éva Joly et membre de l’association Jeudi Noir, Julien Bayou, qui dénonce le logement abusif de la porte-parole de François Hollande, Delphine Batho. Une affaire qui relance la discorde entre le PS et les Verts.


Alors qu’elle gagne plus de 6000 euros par mois, Delphine Batho, porte-parole de François Hollande, vit dans un logement social de 108 m2, en plein cœur de Paris, qu’elle loue 40% en dessous du prix du marché.

 

Le 19 avril, le collectif Jeudi Noir dénonçait cet odieux abus des prestations sociales, de la part d’une femme porte-parole d’un candidat à l’élection présidentielle. Une situation intolérable qui prouve les réelles méthodes des équipes du candidat qui se veut chantre de la morale.

Un entretien téléphonique où l’on entend Cécile Duflot puis Julien Bayou s’indigner du comportement de la porte-parole de Hollande, remet l’affaire au centre de l’actualité.

Dans cet vidéo, un journaliste appelle le QG de campagne des Verts. Il tombe sur Cécile Duflot qui lui passe Julien Bayou. Le journaliste commence par le féliciter de son action avec Jeudi Noir, avant de l’interroger sur l’affaire Batho :

« C’est vraiment scandaleux et voir cette femme qui est porte-parole de François Hollande, c’est juste inacceptable. »

 

Le porte-parole d’Éva Joly partage son indignation :

« Ben, je suis 100% d’accord avec vous. En fait, c’est un problème récurent. En fait, à chaque campagne électorale, ils prennent le risque de garder Delphine Batho dans l’équipe alors qu’elle a ce logement social. Parce que quand elle s’en va (si jamais elle s’en va) ce seront des familles en difficulté, en galère, donc les plus prioritaires qui seront hébergées. Moralement c’est indéfendable ! »

Le journaliste questionne ensuite le choix de l’alliance des Verts avec Hollande au second tour :

« Ouais mais est-ce que quand même vous allez le dire, parce que soutenir au deuxième tour François Hollande alors que… enfin voilà, c’est indécent, c’est scandaleux. »

« Ben je suis 100% d’accord« , répond alors, sans hésiter, l’écologiste.

 

Visiblement, Éva Joly, la prêtresse de la justice et de l’intégrité, n’était pas 100% d’accord avec son porte-parole…

Au sein même du PS, le scandale Batho avait déjà suscité l’indignation. Bertrand Delanoë, maire de Paris, avait déclaré : « J’ai besoin de logements pour les Parisiens dont les revenus justifient qu’ils y aient accès. »

 

Une saine dénonciation de pratiques honteuses, qui n’ont pas dissuadé le candidat Hollande de prendre Delphine Batho dans son équipe de campagne. Hollande ne jure-t-il pas qu’il veut mettre un terme aux privilèges ?

 

source : 24heuresActu

 

 

mots clefs : Cécile Duflot, hollande delphine Batho,

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Politique