Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

24 février 2013 7 24 /02 /février /2013 01:15

 

Suite des deux articles précédents liés à “Collaboration islamo-nazi”.
(lire la 1ère partie), (lire la 2ème partie)
Nous abordons ces faits historiques dans un aspect purement chronologique à travers le parcours d’Al-Husseini.

Chapitre I

Du Génocide Arménien au Génocide Arabe 

1914-1933

1893
Amin Al Husseini né à Jérusalem sous l’Empire Ottoman.

1914-1917
Husseini goûte au Jihad pour la première fois

Amin Al Husseini est officier dans l’armée Ottomane pendant le génocide Arménien. Il est posté à Smyrne, où il participe activement au génocide des Arméniens. Un million et demi de Chrétiens sont massacrés par le Jihad Islamique de l’Empire Ottoman. Victimes du Jihad Ottoman.

1917
L’Idéal Panislamique arrive en Palestine.
Amin Al-Husseini est de retour en Palestine. Il y apporte un nouvel enseignement, celui du génocide et sa vision d’un Empire Panislamique, où les Juifs et les Chrétiens ne sont tolérés.
Amin Al Husseini: Les racines de la tragédie Palestinienne Contemporaine.

1920
La Violence Commence
1920/1921.Emeutes. Amin Al Husseini devient l’un des organisateurs principaux des émeutes contre la population locale. C’est ainsi qu’il entame l’œuvre de sa vie : attiser la haine entre les Juifs et les Musulmans sous le Mandat Britannique en Palestine. Il instaure un règne de terreur contre les autorités Musulmanes locales, qui le méprisent et l’accusent d’être un bandit ignorant.

1921
Le Grand Mufti contre le Peuple.
Amin Al Husseini est nommé Grand Mufti de Jérusalem par les autorités anglaises, malgré l’opposition des Musulmans locaux. Il devient ainsi la force arabe la plus éminente de toute la Palestine. Sa brutalité et sa violence lui valent le rejet complet des autorités Musulmanes de Jérusalem.

1922
A La Tête du Conseil Suprême Musulman.
Amin Al Husseini est nommé Chef du Conseil Suprême Musulman.(1922-1937)

1922
Jerusalem, la Capitale
Amin Al Husseini met en place la restauration de la mosquée Al Aqsa dans le centre historique de Jérusalem. Le dôme est plaqué d’or pour la première fois, ce qui donne à Jérusalem une plus grande importance comme lieu saint aux yeux du monde arabe.

1928
Husseini se joint aux Freres Musulmans
L’organisation des Frères Musulmans est fondée en Egypte. Elle donnera plus tard naissance au groupe du Jihad Islamique Egyptien et au Hamas. La Confrérie Musulmane prêche le Wahhabisme, qui justifie l´utilisation de méthodes violentes pour débarrasser le monde musulman de ses éléments non islamiques. C´est la vision d´un empire panislamique où prévaudrait une loi islamique stricte.

1929
Le Massacre d’Hébron
Amin Al-Husseini organise d’autres émeutes en Palestine. Il répand aussi des fausses rumeurs dans le but d´accroitre la tension entre Musulmans et Juifs. A Hébron, l’assassinat de Juifs commence. La communauté Juive de Hébron est présente dans la région depuis plus de 2000 ans.

1931
Le Congres Islamique Mondial
Amin Al-Husseini met en place sa propre base politique. Il prêche l’Unité islamique et crée le Congres Islamique Mondial en 1931.

Chapitre II

Des Frères Musulmans au Troisième Reich
La Connection entre Amin Al-Husseini et Adolf Hitler

1933-2002

1933
Hitler trouve du support Arabe
Des groupuscules Nazis s’implantent de part et d’autre du Moyen Orient

La jeune Egypte: Menée par Abdul Gamal Nasser,membre actif des Frere Musulmane, et futur président Egyptien,le slogan qu’ils adoptent”Un peuple, Un parti,Un Dirigeant” est une traduction littérale du slogan nazi.

Le Parti Social Nationaliste en Syrie mené par Anton Saada, mieux connu comme le führer Syrien.

1936
Husseini rencontre le banquier d’Hitler
François Genoud, connu plus tard comme le banquier suisse du troisieme Reich, voyage en Palestine afin de rencontrer Husseini pour la premiere fois. Leur relation durera jusqu’ au milieu des années soixante.

1936
Emeutes en Palestine
L’Arme de choix
Les Attaques Suicides
Musulmans dévoués assassinés
Amin Al Husseini est le principal organisateur des émeutes. Il organise aussi des escadrons suicides contre les autorités locales et applique la méthodologie nazie d’extermination systématique appliquée à tout arabe qui serait suspect de ne pas adhérer totalement a la vision panislamique des Freres Musulmans. Tout élément non-islamique est une menace a sa vision panislamique.

Ses opposants, qu’ils soient musulmans ou Chrétiens Palestiniens, leaders intellectuels ou religieux, sont assassinés pour s’être opposés au régime de terreur de Husseini.

Parmi les victimes d’Al Husseini:

*. Sheikh Daoud Ansari ( Imam de la mosquée Al Aqsa), Sheikh Ali Nur el Khattib (mosquée Al Aqsa), Sheikh Nusbi Abdal Rahim (Conseiller des tribunaux religieux musulmans), Sheikh Abdul el Badoui (Acre, Palestine), Sheikh El Namouri (Hébron), Nasr El Din Nassr (Maire d´Hebron). Entre février 1937 et novembre 1938, 11 Mukhtars (chefs de communautés) et leurs familles completes sont executés par les hommes de Amin al-Husseini. .

1937
Salarié d’Hitler
Amin Al Husseini rend visite au Consul Allemand à Jérusalem. Il rencontre le SS Hauptschanfuerhrer A. Eichmann et le SS Oberscherfuerher H. Hagen , par la suite il reçoit une aide financière et militaire de l’Allemagne nazie.

1941
le Mufti se joint à Hitler dans la Jihad contre les Britanniques
Amin al-Husseini arrive à Rome, où il rencontre le Dictateur fasciste Benito Mussolini. Mussolini lui promet d’appuyer la cause Palestinienne contre les Juifs. Depuis Rome, Husseini déclare la Guerre Sainte, Fatwa-Jihad, contre la Grande-Bretagne. Il prêche la notion de panislamisme, et pour appuyer sa these, une vision de l´unité musulmane .

Amin Al-Husseini: racine de la tragédie iraquienne contemporaine

1941
Coup d’état pro-nazi à Bagdad, Iraq
Amin al-Husseini est à la tête d’un coup d’état pro-nazi à Bagdad, en Iraq. Son bras droit, Kharaillah Tulfah est l’oncle et le mentor de Saddam Hussein. L’Allemagne envoie des armes et des avions a Husseini .Le coup d’état échoue.

Amin Al-Husseini a Bagdad avec Rashid Al-Qailani, Leader du coup Pro-Nazi en Iraq en 1941.

1941
Les Juifs Européens ne doivent jamais atteindre la Palestine
Amin Al-Husseini passera la deuxieme guerre mondiale à Berlin
Amin Al-Husseini rencontre Adolf Hitler à Berlin et participe activement a la décision d’exterminer tous les Juifs en mettant en place la Solution Finale.
Hitler se serait satisfait d’une déportation des juifs hors de l’Allemagne, mais Husseini les considérait déjà comme une terrible menace au maintien de son pouvoir en Palestine, insistant sur l´extermination des juifs européens.
Rencontre historique entre Amin Al-Husseini et Adolf Hitler en Novembre

1941. Le sort des Juifs d’Europe se décide.

1941
Genocide des Chrétiens Serbes
Les Projets Personnels de Husseini
Amin Al Husseini rencontre le Croate Nazi A.Artukovic et M.Budak
300 000 non-musulmans tués

Aujourd’hui….
Le 25 Avril. Amin Al-Husseini est nommé Architecte en chef de l’offensive Nazie en Bosnie. L’alphabet Serbe Cyrillique est hors-la-Loi. Les Serbes Orthodoxes sont contraints de porter un brassard bleu, et les Juifs, un brassard jaune.

C’est en Bosnie, qu’Amin Al-Husseini s’autoproclame « Protecteur de l’Islam ».Cent Mille (100 000) Musulmans Bosniaques rejoignent les rangs nazis, et cherchent la caution nazie pour établir un protectorat nazi autonome pour les Musulmans Bosniaques.

Amin Al-Husseini approuve le plan Péjani qui réclame l´extermination de la population Serbe. L’Allemagne Nazie refusera de mettre en place le plan Péjani.

Sous Amin Al-Husseini, la purification Ethnique tuera en Bosnie :
.200 000 Serbes Chrétiens Orthodoxes
.22 000 Juifs Bosniaques
.Plus de 40 000 Gitans

L’héritage de haine de Husseini est un des principaux facteurs du conflit contemporain en Bosnie Herzégovine, contre les Serbes et leur leader Milosevic.

1942
10000 enfants meurent
Amin Al-Husseini intervient personnellement dans la décision des Nazis de refuser la proposition de la Croix rouge d’échanger 10 000 enfants Juifs contre les prisonniers de guerre Nazis. Ces enfants mourront dans les chambres a gaz d’Hitler.

1943
SS Musulmans, ”la crème de l’Islam”
Drapeau Bosniaque sous Amin Al-Husseini
Amin Al Husseini crée la division Hanzar, des soldats Nazis musulmans en Bosnie, qu’il appelle la “crème de l’Islam”. Hanzar devient la division Nazie la plus importante du troisieme Reich (26 000 hommes) et participe activement au génocide des populations Serbes et Juives.

1943
Premier Ministre du Gouvernement Panarabe
Amin Al Husseini rencontre le Nazi Heinrich Himmler, Chef des SS de Hitler.
Amin Al Husseini est nommé Premier Ministre du Gouvernement Panarabe par le régime Nazi. Ses Quartiers Généraux sont à Berlin.
Il planifie la construction d´un camp de concentration pour exterminer les Juifs à Naplouse en Palestine, afin de mettre en place la Solution Finale, suivant les plans d’Hitler.

Chapitre III

La propagande Nazi d’apres-guerre diffuse le message que la race Arabe est maintenant la race superieure. L’occident et les Juifs restent l’ennemi. Le but est toujours la domination mondiale. De 1945 a aujourd’hui, les programmes d’arabisation de Husseini seront responsables de la mort de plus de 10 millions de personnes .

C’est une idéologie de génocide qui domine. Amin Al-Husseini crée le Panarabisme pour accomplir sa vision totalitaire et utilise l’Islam pour manipuler les peuples.

Après la seconde guerre mondiale, la vision de de la suprémacie arabe d’Amin Al-Husseini opère sur deux fronts.

1. Le front Pan-arabe (non religieux) : Ligue Arabe, Yasser Arafat, Saddam Hussein et les partis Baath (Syrie/Iraq).

2. Le front religieux: les Frères Musulmans (Hamas, Jihad Islami, Al Qeida) et la subvention de révolutions Islamiques à travers le monde (Iran entre autres). Jihad. L’armée Nazie d’Amin Al Husseini.

1944
Co-Fondateur et Président de la Ligue Arabe
A la creation de la Lique Arabe
Amin Al Husseini est un des pères fondateurs de la Ligue Arabe. Leur but est de renforcer l’unité Panislamique. Les pays fondateurs sont : l’Egypte, l’Iraq, la Jordanie, le Liban, l’Arabie Saoudite, la Syrie, et le Yémen. Husseini est nommé Président « in absentia » du quatrième Haut Commandement de la Ligue Arabe
Amin al-Husseini rencontre Abdel Nasser, Président Egyptien.

1946
Les britanniques amnistient Husseini.
Aussi choquant que cela paraisse, les Anglais amnistient Amin Al Husseini, qui rentre en Palestine.

1946
Chef des Fréres Musulmans
Amin Al Husseini est nommé chef des Freres Musulmans a Jérusalem. L’Islam Wahhabite devient le vecteur idéal de son idéologie de purification ethnique. Il utilise la méthodologie Nazie récemment acquise pour mettre en place sa vision d’un Monde Arabe sans Juifs (Juden-rein en allemand)

1946
Recherché pour Crimes Contre L’Humanité
La Yougoslavie réclame l’extradition d’Amin Al-Husseini d’Egypte, pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité. Le gouvernement Egyptien refuse de le livrer.
Amin Al-Husseini au Caire en 1946
« Mort Aux Juifs ! »

1946
Le mentor et Grand Oncle de Yasser Arafat
Natif de l’Egypte, Yasser Arafat rencontre Amin Al Husseini à l’age de 17 ans, et commence à travailler avec lui. Le patronyme d’Arafat est en réalité Mohammed Abder Rauf Arafat Al Kudwa Al-Husseini, Amin al-Husseini est son grand-oncle, mais le changement de nom, probablement intentionnel, a masqué la parenté.

Les Lutteurs Saints
Amin Al-Husseini donne à Yasser Arafat la responsabilité de se procurer et de se faire envoyer les armes destinées aux forces non-conventionnelles du Mufti:”les Lutteurs Saints”.

1948-1949
“Je déclare une Guerre Sainte!”
Création de l’état d’Israël avec appui de l’ONU. La Ligue Arabe déclare la Guerre Sainte “Jihad” contre Israël. L’Egypte, L’Iraq, la Syrie, l’Arabie Saoudite et la Jordanie, déclarent la guerre contre le nouvel état Juif et envahissent Israël.

Amin Al Husseini: « Je déclare une Guerre Sainte, mes frères Musulmans! Mort aux Juifs ! Mort à tous les Juifs! »

Les Quatre Guerres de la Ligue Arabe
La Ligue Arabe appuie et déclare toutes les guerres contre l’Etat d’Israël aux 20eme siècle. (1948, 1956, 1967, 1973) ainsi que les deux Intifadas.

1947
Le Pakistan est crée comme Etat exclusivement Musulman.

1949
Amin Al-Husseini
Président du Congrés Islamique Mondiale
Rôle central au Pakistan
Karachi, Pakistan: M.Liaquat Ali Khan, Premier Ministre du Pakistan redonne vie au Congrès Islamique Mondiale (la Mutamar) et lui donne une importance centrale dans la politique du pays.

Karachi devient le quartier general de la Mutamar. Amin Al-Husseini en est toujours le Président. C’est Amin Al-Husseini qui a crée la Mutamar en 1931.

Plus de 3 millions d’Hindus seront massacrés par l’armée du Pakistan durant la deuxieme moitie du vingtieme siècle (Kashmir, Bangladesh, Inde), au nom du Jihad mené par Amin Al- Husseini.

1949-1952
Le réseau ODESSA
Les perdants se rassemblent
Le réseau ODESSA. L’Egypte, mère patrie des Freres Musulmans, et la Syrie, incorporent des milliers d’experts Nazis dans leurs gouvernements et dans leurs services de propagande. Le Vatican s´implique totalement pour faciliter l´obtention de visas aux officiers Nazis. Amin Al- Husseini est chargé de trouver refuge aux anciens nazis, dans les pays arabes. Il est aussi la liaison directe avec François Genoud, le banquier du troisième Reich, qui finance le réseau ODESSA avec l’argent volé des juifs Européens.

La Connection Husseini-Genoud
L’Argent Nazi Finance le Jihad du 20eme siècle
Après la Seconde Guerre Mondiale, François Genoud, le banquier Suisse d’Hitler, rend visite a Amin Al-Husseini a Beyrouth a plusieurs reprises.

Genoud finance le réseau ODESSA. Il finance le nationalisme Arabe avec l’argent Nazi. Au Caire et à Tanger, Genoud établi une compagnie d’import export, Arabo-Afrika, qui est une couverture pour la diffusion de propagande anti-juive et anti-israélienne. Genoud ouvre des comptes en Suisse pour les armées de libération Nord Africaines du Maroc, d’Algérie et de Tunisie. En partenariat avec la Syrie il ouvre la Banque Commerciale Arabe à Genève. En 1962, il devient directeur de la Banque du Peuple Arabe en Algérie.

1962
Président du Congres Islamique Mondial
Pays Arabes Juden-Rein (sans Juifs)
Amin Al Husseini devient président du Congres Islamique Mondial. Les Fondamentalistes Islamistes mettent en place leur plan de libérer les pays Arabes des juifs (Juden-Rein, pas de Juifs), comme l’avait fait Hitler en Europe. Toutes les communautés Juives d’Afrique du Nord et du Moyen Orient sont persécutées.
Des Centaines de milliers de Juifs Arabes, dont la présence dans les pays Arabes précède celle de l´islam d’un millier d’années, sont massacrés ou contraints de fuir de leurs pays.

1969
Organisation de la Conférence Islamique
Branche du Congrès Islamique Mondiale
Amin Al-Husseini
Toujours à la tête du monde Islamique
En 1969, l’Organisation de la Conférence Islamique est créée. Le quartier général sera à Jeddah, en Arabie Saoudite. C’est une branche du Congrès Islamique Mondiale, fondée par Amin Al-Husseini en 1926. H.R.H Tunku Abdul Rahman, Premier Ministre de la Malaisie en sera son premier Secrétaire General (1971-1973). L’Organisation de la Conférence Islamique se constitue de 56 ‘pays Musulmans. Elle représente une voix importante dans le monde musulman et est une force motrice dans l’idéologie du Pakistan et du monde musulman en général.
Amin Al-Husseini avec Tunku Abdul Rahman, Premier Ministre de la Malaisie et premier secrétaire général de l’Organisation de la Conference Islamique.

1974
Amin Al Husseini meurt en Syrie, laissant derrière lui l’héritage de la Terreur, qui se prolonge jusqu´à nos jours.

2003
Octobre 2003. Putrajaya, Malaisie. Le Premier Ministre de la Malaisie Mahthir Muhamad annonce l’agenda de l’Organisation de la Conférence Islamique, demontrant sa fidelite à la vision nazie d’Amin Al-Husseini:

“Les Européens ont tué six millions de Juifs, sur 12 millions. Mais aujourd’hui, les Juifs dirigent le monde par procuration. Cette petite communauté est devenue une puissance mondiale. Nous (musulmans) ne pouvons pas les vaincre avec nos seuls muscles. Il faut aussi utiliser nos cerveaux.”

Il fut applaudi par les 52 pays musulmans présents à la conférence.

      Source: http://www.tellthechildrenthetruth.com/fr/amin.html#chapter2

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans International