Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 01:28

 

On ne comprend plus !
Un jeune homme de 19 ans, déséquilibré et connu par la police pour détention d’armes, est laissé en liberté…avec ses armes. Des armes de guerre, des Kalachnikovs.
Il décide de tuer au hasard trois passants innocents et blesse une passante. La tuerie aurait pu être plus importante si la rue avait été plus passante.
Ce n’est pas parce qu’on tue au hasard qu’il ne s’agit pas d’un attentat terroriste. A Boston également les deux terroristes ont tué au hasard, à l’arrivée d’un marathon. Ils ne visaient personne en particulier.
A Istres comme à Boston ils voulaient tuer tout simplement.

 
D’ailleurs le tueur ne s’est-il pas réclamé d’Al Qaïda ?
M. Valls, n’avez-vous pas de questions précises à poser au syndicat de la police et au préfet de la région? Cela se savait qu’il possédait des armes. N’est-ce pas interdit et puni d’emprisonnement? 
Madame la garde des sceaux, n’êtes-vous pas choquée que la détention d’une arme de guerre n’ait pas été suffisante pour mettre ce « déséquilibré » hors d’état de nuire ?
Dès qu’un fait divers sanglant se déroule aux USA nos bonnes consciences françaises s’expriment haut et fort contre les ventes libres d’armes qui, d’après elles, déterminent les passages à l’acte.
Les ventes d’armes sont interdites en France depuis des décennies, cela empêche-t-il les assassinats en Corse ou à Marseille ?
*Est-ce que cela a empêché Mohamed Mérah, et bien d’autres, de se procurer facilement toutes les armes qu’ils utilisent ?

Le débat n’est pas dans la vente libre des armes. 
Le débat est que seuls les voyous, la racaille, les délinquants, peuvent se les procurer alors que ce n’est pas le casue cela a empêché l’avocate marseillaise d’être assassinée par la famille Azziez ?

*Est-ce que cela a empêché deux femmes-gendarmes d’être tuées dans le Var ?
Et j’en passe car la liste serait trop longue.
*Est-ce que Fayçal Fakraoui possédait une arme pour tuer sa femme et ses deux enfants ? Non, un simple couteau de cuisine lui a suffi, comme il a également suffi à cet employé d’un restaurant de Castres pour poignarder trois collègues.
*Est-ce que Kevin et Sofiane, à Echirolles, ont été tués par des armes à feu ?
Alors est-ce que la possession d’une arme détermine forcément le passage à l’acte ? Qu’il soit prémédité ou réalisé sur un coup de folie passagère ? 
Non, bien évidemment.

Et encore une fois, non la possession d’une arme ne justifie pas le passage à l’acte. Celui qui a l’intention de s’en procurer une, en France notamment, n’éprouve aucune difficulté pour le faire s’il dispose de 1500 euros pour une kalachnikov dans le quartier nord de Marseille ou de quelques centaines d’euros pour un fusil de l’honnête citoyen qui est à leur merci sans même avoir le droit de mourir en se défendant…car s’il vit il sera condamné.
Chez nous en France, seuls les voyous peuvent tuer. 
Posséder une arme n’incite pas forcément à tuer mais, bien au contraire, de donner plus de valeur à une vie que l’on sait si facile à ôter.
La différence entre posséder une arme pour se défendre et en posséder une pour tuer est fondamentale. Chez nous ceux qui la possèdent sont ceux qui tuent.

 

manuel gomez

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Faits Divers