Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

28 mars 2012 3 28 /03 /mars /2012 01:10

Suisse : entre 100 000 et 300 000 clandestins. Et en France ?

Obliger les enseignants à dénoncer les élèves clandestins, tel est le projet discuté actuellement au Conseil fédéral pour lutter contre l’immigration clandestine. Une idée qui n’est pas du tout du goût des enseignants, qui s’offusquent dans « Le Matin Dimanche ».

Pour eux, cette piste de réflexion s’en prend à l’enfant, dont l’éducation est un droit qui n’est pas lié à son statut. Passer par les enfants pour débusquer les parents n’est pas admissible et ce n’est pas le rôle du professeur.

En Suisse, on estime que le nombre de clandestins se situe entre 100 000 et 300 000, soit des milliers d’enfants.

Source : TSR.ch

-------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Belgique : 40.000 demandes de naturalisation en attente

(…) Environ 40.000 dossiers attendent au parlement une décision de la commission des naturalisations, qui décide si un candidat à la nationalité belge peut l’obtenir ou non.

Dans des milliers de cas, il s’agit de dossiers pour lesquels le parquet de Bruxelles refuse de donner un nouvel avis, révèle lundi De Morgen. Jacqueline Galant (MR), présidente de la commission, reconnaît que le nombre de dossiers a fortement augmenté ces derniers jours car de nombreux candidats veulent tenter leur chance avant l’introduction de règles plus sévères. (…) La plupart des dossiers concernés proviennent de Bruxelles, où le parquet est débordé.


« Vu leur nombre, le parquet de Bruxelles ne donne plus d’avis depuis très longtemps sur les dossiers », explique Mme Galand. « La seule chose qu’il fait, c’est envoyer une lettre type. »

Une situation qui n’a été ni confirmée ni infirmée par le procureur bruxellois Bruno Bulthé.

Source : La Libre.be,

 

mots clefs : immigration, 

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Immigration