Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

30 avril 2014 3 30 /04 /avril /2014 09:27

Vue de Genève. La Suisse et la Norvège sont les deux pays au monde où la vie est la plus chère, suivis des Bermudes, de l'Australie et du Danemark, selon un classement établi par la Banque mondiale. /Photo d'archives/REUTERS/Danis Balibouse

Reuters/Reuters - Vue de Genève. La Suisse et la Norvège sont les deux pays au monde où la vie est la plus chère, suivis des Bermudes, de l'Australie et du Danemark, selon un classement établi par la Banque mondiale. /Photo d'archives/REUTERS/Danis Balibouse

WASHINGTON (Reuters) - La Suisse et la Norvège sont les deux pays au monde où la vie est la plus chère, suivis des Bermudes, de l'Australie et du Danemark, selon un classement établi par la Banque mondiale.

Les économies où les prix sont les plus bas sont l'Egypte, le Pakistan, la Birmanie, l'Ethiopie et le Laos.

Les Etats-Unis, première économie mondiale, se classent au 25e rang, au-dessous de la plupart des autres pays à haut revenu.

Pour son étude, la Banque mondiale a passé en revue des données économiques prenant en compte les différences de taux de change et les mesures du pouvoir d'achat à travers les pays.

Les pays les plus riches - ceux qui disposent du plus haut produit intérieur brut par habitant en parité de pouvoir d'achat - sont le Qatar, Macao, le Luxembourg, Koweït et Bruneï.

Huit pays dont le Malawi, le Mozambique et le Liberia ont un PIB annuel par habitant inférieur à 1.000 dollars.

Par rapport à une étude similaire effectuée en 2005, avec une méthodologie et un panel de pays toutefois légèrement différents, les pays à revenu intermédiaire ont pris une part plus importante dans l'économie mondiale, au détriment à la fois des pays les plus riches et les plus pauvres.

En 2011, note encore la Banque mondiale, près de la moitié des 90.600 milliards de dollars générés par l'activité économique mondiale provenaient des pays à revenu faible ou intermédiaire.

 

(Krista Hughes; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

SOURCE

 

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Economie