Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

22 avril 2014 2 22 /04 /avril /2014 10:55

storybild

 

Chaque région connaît ses besoins, dans la restauration par exemple. (photo: Keystone)

 

La mise en œuvre de l’initiative de l’UDC contre l’immigration de masse fait débat. La fixation des contingents pourrait échapper à la Confédération.

Qu’ils soient de gauche ou de droite, les politiciens ont chacun leur idée sur la répartition des étrangers munis d’une autorisation de travailler en Suisse. Cette fois, ce sont les cantons qui lancent leurs propositions. «Les cantons sont les plus à même de déterminer les quotas», peut-on lire dans un rapport de la Conférence des chefs des département cantonaux de l’économie publique, cité par la «Schweiz am Sonntag».

«Ce sont les régions qui connaissent le mieux les besoins de l’économie locale», indique Benedikt Würth, chef de l’Economie du canton de Saint-Gall. Les autorités cantonales seraient également à même de trouver un équilibre entre les intérêts de l’économie et ceux liés à l’application de la volonté populaire exprimée dans les urnes le 9 février passé. En revanche, Berne pourrait sans autre s’occuper des quotas de travailleurs hors de l’Union européenne et de l’AELE.

Source: 20min.ch

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Immigration