Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

8 septembre 2013 7 08 /09 /septembre /2013 01:30

Poutine fait un travail remarquable sur ce dossier, la vérité triomphera, Obama est une marionnette il embarque le peuple américain dans un piège mortel. Et nous suivons la langue pendante comme des chiens de guerre avides de caresses, lamentable…

Faut-il expliquer l’évidence, agresser une nation souveraine qui ne nous a rien fait est un acte gravissime, comme en Libye c’est du temps du Drakkar ou du Boeing en Afrique qu’il fallait agir. Pourquoi sommes-nous inertes quand nos intérêts sont en jeu et belliqueux quand ce ne sont pas les nôtres.

Dans la vie des nations comme dans celles des hommes, il ne faut jamais rien faire dont on ne puisse assumer les conséquences. Assad vendra très cher sa peau, les Syriens ne sont pas des Maghrébins ou des Sémites d’Euphrate ou des Bédouins de Tripolitaine, ce sont des gens très durs, déterminés, les Prussiens du Proche-Orient, les partisans du régime sont dos à la mer, ils ne se laisseront pas achever par les mercenaires musulmans, ils préféreront foutre le feu à la région et au-delà s’ils le peuvent.

D’évidence nous ne sommes pas aptes à payer le centième de nos actes en cas de « match retour ». Nous sommes des cibles tellement faciles. Quand on a une cinquième colonne (plusieurs, en fait) immergée dans dix millions d'étrangers, des usines chimiques, des labos pharmaceutiques, des TGV, des barrages et des centrales nucléaires protégés par les Gendarmes de Saint Tropez (ou pas) on s’écrase pitoyablement.

Au petit oiseau qui tombe du nid dans la merde et se fait bouffer à cause de ses cuicuis on adressera la morale suivante: quand on ne sait pas voler on reste au nid et quand on est dans la merde on ferme son bec . Idem quand l’économie est au bord du gouffre et que le seul blocage du Détroit D’Ormuz mettrait l’Occident à genoux en quelques semaines.
 
Idem encore quand nos approvisionnements vitaux sont en flux tendus, sans réserves significatives, alimentant des populations urbaines sous perfusion dont un bon quart rêve de descendre en ville régler ses comptes avec la France .

La pause terroriste que nous connaissons sur notre sol repose sur deux actions, une série de gages données aux décideurs et aux financiers du dit terrorisme et d’excellents renseignements venant notamment du monde arabe. Agir sur ce couple subtil exige des qualités de pilote que ce gouvernement ne possède visiblement pas. S’aliéner la Syrie est déjà une énorme erreur, nous en sortons aveugles, l’agresser gratuitement est une folie nous en sortirons estropiés .

De nombreux indices laissent penser que la très grande majorité de la population syrienne est désormais derrière le régime au regard des exactions du camp d’en face totalement discrédité et soutenu par des intérêts étrangers. Qui sommes-nous pour imposer ceci ou cela à ces peuples lointains ? Notre « démocratie » qui tue trente mille civils en Libye pour éviter un « massacre » est-elle si vierge que ça ?

Chaque jour qui passe démontre que l’affaire du sarin est vide, Assad n’avait aucun intérêt à braver cet ukaze, au contraire, les rebelles eux avaient tout intérêt à le faire croire. D’ailleurs la simple logique commande d’attendre, en effet soit il « recommence » soit non et dans ce cas ça n’a aucun sens, car cette opération n’a aucun intérêt militaire pour le régime, si elle ne devient pas une méthode de nettoyage généralisée .

Nos preuves sont fabriquées, c’est très grave, on tente de tromper les Parlementaires et le Peuple dans la décision d’une entrée en guerre ! Difficile de concevoir pire forfaiture.

QUI gouverne notre pays ? Et au nom de QUI ?

Pas les Français en tout cas.

Il est plus que temps de sonner à la porte des Russes, nous n’avons clairement plus rien de commun avec ce que sont devenus les USA. Même la Grande Bretagne, commence à s’en apercevoir.

Ce gouvernement et ce Président doivent démissionner dans la honte et les chefs de nos Services avec s’il est démontré que l’action chimique vient des rebelles.

 

Tribune libre de Raymond la Science


source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans International