Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

18 juillet 2013 4 18 /07 /juillet /2013 23:26

En Syrie, les chrétiens représentent (ou représentaient) 10% de la population. Paolo Dall’Oglio, prêtre jésuite italien, s’inquiète de leur avenir, pris en tenaille entre le régime de Bachar al-Assad et l’opposition majoritairement sunnite. Il redoute «l’extinction d’une communauté fondée il y a deux mille ans par les Apôtres de Jésus».

L’infiltration et la pénétration de groupes extrémistes sunnites radicaux clandestins (les mêmes que le régime des Assad avait envoyés en Iraq après 2003) dans les rangs de la révolution a donné lieu à des attentats explicitement antichrétiens, comme en Irak, semant une terreur que les bonnes déclarations et les grands principes de la révolution ne peuvent contraster efficacement.

On me demande pourquoi les chrétiens devraient rester en Syrie. La question est plutôt celle-ci : restera-t-il encore des chrétiens en Syrie ?

Ni du côté des alaouites, ni complètement dans la révolution. Eux qui sont ici des autochtones, qui ont participé à la création d’une civilisation étonnante et fertile. Ils ont su vivre avec les juifs aussi au sein d’un État musulman. Ils ont été des partenaires actifs et enthousiastes. […]

Les chrétiens pourront-ils rester ?

La question devient : les chrétiens pourront-ils rester ? Cela dépend directement de la capacité de la révolution à assurer la sécurité de tous. Subir ensemble les bombardements, oui, mais les assassinats prémédités de chrétiens font peur, alors ils partent. Chez les kurdes du nord-est, où les quelques chrétiens qui demeurent sont en sécurité et forment un premier reliquaire, comme en Irak. À l’ouest, d’une façon ou d’une autre, les chrétiens de la côte partageront le destin des alaouites (le clan des Assad). […]

La devanture d'un magasin de photo, en octobre 2010, à Bab-Touma, Damas (CELIK YILDIZ/SIPA)

En Syrie, les chrétiens représentent 10% de la population. Pris en tenaille entre le régime de Bachar al-Assad et l’opposition majoritairement sunnite, ils subissent des attaques anti-chrétiens. Une situation intenable dont s'alarme Paolo Dall’Oglio, prêtre jésuite italien et auteur de "La rage et la lumière. Un prêtre dans la révolution syrienne", (éditions de l'Atelier).

 

Le Nouvel Obs

 

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans International