Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

9 décembre 2013 1 09 /12 /décembre /2013 02:56

Alors que vendredi 6, samedi 7 et dimanche 8 décembre, le Téléthon monopolisera l’attention des grands médias et fera pleurer dans les chaumières, Nouvelles de France vous propose ce témoignage d’un ancien participant, choqué et dégoûté par les méthodes de l’AFM :

« Dès mon enfance, j’ai eu une opinion très positive du Téléthon. Mes parents, l’un ingénieur et l’autre enseignante y accordaient une grande importance. Je faisais des ventes au profit du Téléthon, allais accompagné de mes parents aux manifestations en sa faveur. Nous regardions également chaque année l’émission dédiée sur France 2, en famille, au coin du feu. À l’âge adulte, j’ai même offert bénévolement des baptêmes en voiture de sport à Beuvry-La-Forêt (62) dont les bénéfices revenaient au Téléthon.

J’ai appris il y a 2 ans que l’AFM pratique la recherche en exploitant des cellules embryonnaires, que les recherches de l’AFM n’avaient pas abouti sur des traitements concrets ou pistes sérieuses exploitables, que les enfants présentés sur France 2 n’ont pas été guéris par la médecine, mais ont été le fruit d’une sélection non-naturelle des embryons, leurs frères et sœurs de conception embryonnaire non conformes étant détruits et donc tués. 

Quel choc ! Comment de tels agissements peuvent-ils se produire en toute impunité et avec l’aide de l’État français ?

Le public n’est pas informé et les militants du Téléthon font la sourde oreille ou plutôt, préfèrent ne pas voir, se noyant dans l’activisme pro-Téléthon. Tant d’argent issu de la générosité du public, ainsi que de l’État (et donc de nos impôts) est ainsi utilisé à mauvais escient, alors qu’il existe de si nombreuses nobles causes, bioéthiquement correctes, pour lesquelles ces fonds pourraient être employés !

Après une telle prise de conscience, j’ai raisonnablement interrompu toute action pour le Téléthon et en ai informé mon entourage. Cela a forgé mon regard critique et permis de discerner un engagement pour une fondation impliquée réellement dans la défense de la vie, le soin des malades et la recherche sur les maladies génétiques : la Fondation Jérôme Lejeune.

Plus d’un an après cette prise de décision, je peux affirmer que je n’ai jamais regretté ce choix, certes à contre-courant… »

Chaque année de nombreuses personnes s’adressent à la Fondation Jérôme Lejeune afin d’être renseignées sur la nature de certaines recherches financées par l’AFM-Téléthon. Pour répondre à cette demande, la Fondation édite en 2013 un livret de 10 pages contenant des éléments de décryptage à la fois éthique et scientifique.> Chaque année de nombreuses personnes s’adressent à la Fondation Jérôme Lejeune afin d’être renseignées sur la nature de certaines recherches financées par l’AFM-Téléthon. Pour répondre à cette demande, la Fondation édite en 2013 un livret de 10 pages contenant des éléments de décryptage à la fois éthique et scientifique.

Ce livret expose deux mises en garde importantes relatives à la recherche sur l’embryon et aux diagnostics avant la naissance.

Pour rappel, les demandes de fléchage des dons, qui permettrait de donner sans s’associer à ces pratiques contestables, ont toujours été refusées par l’association.

Ces 10 pages peuvent également être utiles pour échanger avec des élèves, professeurs, parents, interpellés par l’opération « 1000 chercheurs dans les écoles » (opération conduite dans les collèges et lycées en novembre par l’AFM et l’APBG). Le livret est disponible au format .pdf iciet peut être commandée en version papier à cette adresse : mailing@fondationlejeune.org.

Note: 4.8/5 (44 votes enregistrés)

Téléthon : «Quel choc lorsque j’ai appris que les enfants présentés sur France 2 n’ont pas été guéris mais sont le fruit d’une sélection des embryons !»,

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Santé - Science