Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

3 juillet 2012 2 03 /07 /juillet /2012 02:25

Selon le quotidien Les Echos, qui s'est procuré les lettres de cadrage que le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a adressé à ses ministres, les fonctionnaires peuvent s'attendre à un tour de vis sur leur rémunération.

Ces lettres exigent en effet de "stabiliser en valeur les dépenses de personnel". Or, si Matignon ne veut pas réduire les effectifs, le seul moyen de réduire la masse salariale est de jouer sur les salaires, d'autant que cette masse salariale a tendance à progresser naturellement d'année en année, à cause des avancées dans les carrières. Le gel du point d'indice semble donc être une piste incontournable, même si elle n'est pas explicitement évoqué car le gouvernement a promis de négocier sur ce point lors de la conférence sociale.

Par ailleurs, d'ici à 2015, les ministères devront parvenir à une "réduction de moitié des crédits réservés aux mesures catégorielles", c'est-à-dire les augmentations accordées aux agents en échange de gains de productivité. Elles devront peser moins de 300 millions par an à compter de 2015, contre 530 millions cette année. Ces mesures, présentées comme la contrepartie du non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite, ont profité en grande partie aux aux enseignants, aux policiers et aux cadres. Elles seront désormais affectées en priorité à l'atténuation des inégalités salariales.

Lu sur Les Echos

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Economie