Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

14 août 2012 2 14 /08 /août /2012 01:00

tunisie islamisteDès qu’une ethnie donnée adopte la religion de Mahomet ou que des musulmans s’installent dans n’importe quelle contrée du monde, en dehors de Dar el Islam, la première chose qu’ils cherchent à faire: c’est de se différencier des autres groupes sociaux qui s’y trouvent.

Ils commencent par imposer leur mode de vie en se référant au verset coranique 100 de la sourate 4: » Et quiconque émigre dans le sentier d’Allah trouvera sur terre maints refuges et abondance. Et quiconque sort de sa maison, émigrant vers Allah et son Messager, et que la mort atteint; sa récompense incombe à Allah. Et Allah est Pardonneur et Miséricordieux. »

La conséquence malheureuse du triomphe de l’islam est d’avoir su couper des millions de personnes de leur propre et riche héritage culturel non musulman. C’est le cas de tous les pays islamiques de l’Afrique du Nord jusqu’aux frontières de la Chine et de tout endroit sur terre où l’on prie cinq fois par jour Allah.


D’une manière générale, les Musulmans méprisent leurs coreligionnaires qui acceptent les valeurs de l’Occident qu’ils haïssent et dont ils souhaitent la destruction ( droits de l’homme, démocratie, droits des femmes, liberté de conscience..) mais ils ne peuvent pas s’imaginer qu’eux-mêmes, ont trahis la culture de leurs ancêtres: cette idée ne traverserait jamais leur esprit car l’islam les a dogmatisés et soumis pour l’éternité. Pour eux, remettre en cause leur croyance, c’est aller en Enfer. Un débat pareil est clos depuis fort longtemps.
Les Musulmans actuels de l’Inde étaient des Hindous qui s’étaient convertis. Les ancêtres des Iraniens étaient des Zoroastriens. Les Syriens, les Egyptiens, les Berbères, les Turcs étaient des Chrétiens mais ils ne l’avoueront jamais.
La plupart des Musulmans à travers le monde sont convaincus d’avoir embrassé une religion qui fut inventée à des milliers de kilomètres de distance et de lire le coran dans une langue qu’ils ne comprennent pas et qu’ils apprennent à lire et à écrire avant leur propre langue maternelle.

Et c’est le cas de certains Musulmans Français, malheureusement, qui se sentent plus proches culturellement de la oumma et du wahabisme que de la mère-patrie qu’ils méprisent au fond d’eux-mêmes mais tout en scandant cyniquement pour préserver leurs acquis: » Nous sommes Français! », afin de profiter honteusement des bienfaits du matérialisme produit par les Kouffars, sans faire le moindre effort d’assimilation et sans aucune dignité car leur mémoire s’est calcifiée.


L’actualité sanglante du moment donne un aperçu de la vision sectaire de l’islam qui considère le monde comme son espace vital qu’il doit soumettre à sa botte par la force si c’est nécessaire.
Dans l’état de L’Assam en Inde, c’est la guerre ouverte entre Hindous et Musulmans venus du Bangladesh qui croient qu’ils sont en territoire conquis comme l’islam leur a enseigné mais ils oublient que face à eux, les autochtones ont encore une mémoire et savent ce que les envahisseurs islamiques ont fait subir à leurs ancêtres comme humiliation, tuerie et esclavage, depuis le huitième siècle.


> En effet en 725, le temple de Somnath ( le temple d’or de Shiva) situé sur la côte ouest de l’état du Gujarat fut détruit par le gouverneur arabe Junayad du Sind en faisant des milliers de morts et des milliers d’esclaves notamment des femmes et des enfants.
> En 1024, le sultan Mahmood Ghaznavi, vassal du Calife de Bagdad fit raser ce même temple, en faisant aussi des milliers de morts ( cinquante mille selon certains historiens notamment parmi les fidèles de la déesse Shiva) et des milliers d’esclaves sexuelles.
> En 1375, le sultan Muzaffar Shah I détruisit le temple qui venait d’être reconstruit superbement par les architectes hindous.
> En 1451, le sultan Mahmood Belga du Gujarat le brûla pour mâter le désir d’indépendance des Hindous vis-à-vis de l’islam.
> En 1701, l’empereur Mongol Aurangzef le détruisit une fois de plus pour ériger une mosquée à la place. Il fut finalement reconstruit en 1783 mais en préservant la maison d’Allah qui s’y trouvait ( pour ne pas heurter l’islam triomphant).


Il ne faut pas oublier aussi comment Mohammad Ali Jinnah, le fondateur du Pakistan ( qui signifie en ourdou le pays des purs???), avait trahi Gandhi en complotant contre lui au profit des Britanniques en 1947, avec à la clé une guerre entre Hindous et Musulmans qui fit des millions de déplacés et de morts. D’ailleurs le Mahatma Gandhi après cette trahison, déclara : » lorsque vous rencontrez deux poissons qui se querellent dans l’Océan Indien, sachez qu’un anglo-saxon est passé par là. »
Depuis la séparation de l’Union Indienne, dans la douleur, plusieurs conflits armés ont opposé les deux pays.
Entretemps, l’Inde est devenue une grande démocratie, et elle est en train de se développer harmonieusement, malgré les difficultés ethnico-religieuses auxquelles, elle fait face efficacement dans le cadre de ses institutions. Il n’y a qu’à voir le niveau atteint par ses ingénieurs en informatique qui sont recherchés à travers le monde pour leur qualification et aussi le développement spectaculaire de son industrie du cinéma. Elle a réussi à vaincre la famine qui y était endémique malgré sa démographie. Un vrai exploit!
Quant au Pakistan, son voisin et ennemi héréditaire, depuis son indépendance: il est plongé dans une violence durable opposant les différentes ethnies religieuses (sunnites, chiites, ahmadis, hindous, chrétiens, bouddistes, sikhs, baha’is, parsis).


Avec l’application de la charia décrétée par le général-président Zia-Ul-Haq dans les années 80, le Pakistan est devenu le laboratoire mondial du terrorisme islamique au même titre que l’Afghanistan avec l’aide des monarchies pétrolières arabes et aussi le pays par excellence des coups d’état militaires.
On ne le répète jamais assez que le terrorisme actuel qui menace la paix dans le monde se propage au nom d’Allah et de son Messager conformément aux enseignements du coran et de la sunna. Ce terrorisme n’est pas l’oeuvre des extra-terrestres mais de musulmans radicaux qui suivent pas à pas le beau modèle de Médine.

Alors ceux qui enfument le commun des mortels avec leur islam des lumières, qu’ils arrêtent de raconter des histoires à dormir debout dignes de celles des mille et une nuits.

L’islam ne tolère pas la concurrence, il faut qu’il soit dominateur, sinon, il déclare la guerre au nom d’Allah à ses concurrents, car le djihad est inscrit dans sa matrice originale.
Les affrontements qui opposent actuellement les Birmans Bouddhistes aux Musulmans Rohingyas sont les conséquences de l’enseignement coranique.

La prix Nobel de la paix et héroïne de la démocratie, Mme Aung San Suu Kui, hésite de prendre la défense des Musulmans tellement que le rejet de l’islam a atteint son paroxysme en Birmanie.

Les Hindous et les Bouddhistes savent mieux que quiconque ce que la conquête islamique leur a causés comme destructions et maheurs durant des siècles. Elle avait tenté d’effacer leur brillante culture ainsi que celles des Parsis qui sont les descendants des Zoroastriens qui avaient fui l’Iran actuel devant l’avancée de la conquête musulamne pour se refugier dans le sous continent indien.

Le tableau de chasse le plus prestigieux de l’islam est sans aucun doute, la disparition presque totale de la civilisation de l’Indus. Certains historiens effleurent à demi-mots de temps à autre cette question pour ne pas heurter la sensibilité des gourous de la charia du Pakistan.

La presse musulmane et particulièrement arabe reste muette telle une carpe sur l’esclavage que pratiquent les Soudanais du Nord contre ceux du Sud ( parce qu’ils sont Chrétiens ou Animistes), sur les massacres des Chrétiens au Pakistan, en Irak, de la situation des Cooptes en Egypte, ainsi que les attentats meurtriers perpétrés contre les églises au Nigéria par la secte Boko Haram ( qui signifie l’éducation occidentale est péché et dont le chef de cette secte a été formé en Arabie Saoudite).

Rappelons-nous :En mars 2001,le mollah Omar, le chef des talibans ordonna la destruction, sous les conseils de ses mentors, les oulémas wahabites d’Arabie Saoudite, des statues géantes de Bouddha à Bamiyan en Afghanistan.

 

Faut-il rappeler à la presse qu’elle était bien silencieuse quand les Bouddhistes et les Hindous furent chassés d’Afghanistan par les Musulmans entre 1994 et 2001? Et on estime ce départ forcé à plus de trois millions d’hommes, de femmes et d’enfants qui furent arrachés à la terre de leurs ancêtres par la religion de paix et d’amour, contre leur gré?
Cette presse est financée en grande partie par les pétrodollars des monarchies arabes (Arabie Saoudite, Qatar…) qui sont loin d’être des modèles d’humanisme, de démocratie et de liberté mais au contraire elles sont le moteur des forces obscurantistes et moyenâgeuses, c’est le moins que l’on puisse dire.
Molière disait : » l’hypocrisie est un vice à la mode et tous les vices à la mode passent pour vertus. » 

Il est écrit dans le coran, sourate 2 versets 190 et 193:
« Combattez dans le sentier d’Allah ceux qui vous combattent, et ne transgressez pas. Certes, Allah n’aime pas les transgresseurs. »
« Et combattez-les jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’association et que la religion d’Allah soit entièrement à Allah seul. S’ils cessent, donc plus d’hostilités, sauf pour les injustes. »


Les Français n’ont pas bien assimilé les leçons du passé car l’islam est en train de conquérir leur pays doucement mais sûrement….Les Gaulois, se sont-ils assoupis? Il y a vraiment une inquiétude à se faire quant à l’avenir de ce beau pays qui se laisse gangréner par la charia.
Les Français se sont installés dans leur confort quotidien oubliant que face à eux, l’islam est avant tout une religion de conquête: c’est écrit noir sur blanc dans le coran. Celui qui prétend le contraire est un manipulateur hors pair ou un inculte.


Peu à peu les espaces publiques des villes de France et de Navarre sont envahis par les valeurs sociétales de l’islam ( piscines séparées, construction de mosquées, hallal dans les cantines, envahissemnt de l’espace publique par l’accoutrement islamique (kamis, voile et nikab,) le ramadan qui devient une tradition au même titre que noël, écoles coraniques, importation d’imams pour former les futurs soldats d’Allah…)

Tout se met en place pour l’assaut final qui sera l’islamisation à grande échelle de la France. Ce scénario se déroule de la même manière que dans les pays qui furent avalés par la religion de Mahomet, sans glaive mais sournoisement.
L’islamisation de la mère-patrie est encouragée par le laxisme, la lâcheté, la trahison des valeurs laïques de la république affichés par les pouvoirs publics au nom de la paix sociale.

Si rien n’est fait pour stopper cette islamisation, dans quelques décennies, les descendants des Gaulois seront des musulmans et Charles Martel se retournera dans sa tombe. Ils seront complètement déconnectés de l’histoire de leur pays et obnubilés par celle de l’Arabie.
L’intronisation de l’islam dans la république n’est que le début d’un long proccessus de son islamisation, car les politiques de tout bord gèrent le quotidien, l’instantané, et surtout leur carrière égoïstement, ils ne font aucune perspective sur l’avenir démographique de la France.

Ils sont aveuglés par l’odeur des pétrodollars et l’attrait du pouvoir et ses avantages matériels uniquement. Ont-ils au moins lu le célèbre ouvrage (tristes tropiques) du professeur honoraire du Collège de France Claude Levis-Strauss pour avoir une idée sur le danger que représente l’islam, qu’il a publié en 1955?

Et le futur de la France sera islamique dans le cas où elle resterait passive face aux attaques de l’islam qui joue la montre pour la culbuter. Un adage arabe illuste la patience de l’islam caché : » tout retard est un bienfait d’Allah. »
L’islam n’est pas une religion, c’est un système politico-religieux qui n’a rien à voir avec la démocratie, c’est un système totalitaire, fait d’interdits et de sanctions. Car pour le musulman, la récompense suprême sera le paradis.
Le musulamn n’est pas libre; il est soumis de facto à Allah et à son Messager qui lui commandent de se sacrifier pour leur cause.
L’islam s’est donné le droit d’attaquer le monde entier pour imposer son hégémonie face aux autres religions et aussi les moyens religieux pour tuer toute personne ou groupe qui le contestent. Alors où est la liberté dont se prévalent les adeptes de la charia pour faire taire ceux qui ne partagent pas leur vision du monde telle définie par le coran?

 


L’illustration de cette posture est démontrée par la déclaration du Caire le 5 août 1990 de la charte des droits de l’homme en islam sous l’instigation de l’OCI ( organisation de la coopération islamique basée à Djeddah en Arabie Saoudite qui est en fait l’outil moderne d’islamisation du monde.)
Article 22:
a) Tout homme a le droit d’exprimer librement son opinion pourvu qu’elle ne soit pas en contrdaction avec les principes de la charia.
b) Tout homme a le droit d’ordonner le bien et proscrire le mal, conformément aux préceptes de la charia.
c) L’information est un impératif vital pour la société. Il est prohibé de l’utiliser ou de l’exploiter pour porter atteinte au sacré et à la dignité des prophètes ou à des fins pouvant nuire aux valeurs morales et susceptibles d’exposer la société à la désunion, à la désintégration ou l’affaiblissemnet de la foi.
d) Il est interdit d’inciter à la haine ethnique ou sectaire ou se livrer à un quelconque acte de nature à inciter à la discrimination raciale, sous toutes ses formes.
Article 23:
a) Gourverner est une mission de confiance, il est absolument interdit de l’exercer avec abus et arbitraire afin de garantir les droits fondamentaux de la personne humaine.
b) Tout homme a le droit de participer directement ou indirectement à la gestion des affaires publiques de son pays. Il a également le droit d’assumer des fonctions publiques conformément aux dispositions de la charia.
Article 24:
Tous les droits et libertés énoncés dans la présente déclaration sont soumis aux dispositions de la charia.
Article 25:
La charia est l’unique référence pour l’explication ou l’interprétation de l’un des articles.

Il faut aussi lire attentivement les articles 9, 10, 12. Finalement cette charte des droits de l’homme en islam est en contradiction avec la déclaration universelle des droits de l’homme.
Cette fameuse charte n’est qu’une interprétation des droits et devoirs des musulmans envers Allah et son Messager. Pour les non musulmans, ils ont le choix entre la soumission à Allah ou la dhimmitude!



Il n’y a pas d’égalité entre un homme et une femme et encore moins entre un musulman et un non musulman dans la religion islamique.
Alors, messieurs , les penseurs du monde musulman, selon cette charte musulmane, l’apostat doit être pendu et l’adultère puni de lapidation?


Bonjour les dégats alors, avec en prime la lapidation sur les places publiques des villes et villages de France et de Navarre comme c’est le cas actuellement en Arabie Saoudite, en Iran, au Pakistan et au Nord du Mali.

>> Français, vous êtes avertis de ce qui attend vos petit-s-enfants… Car bientôt, la mère-patrie sera une terre du djihad où le cochon sera banni à jamais.


Et sachez encore que la France est en train de materner un boa qui finira par l’étouffer…
Aux lecteurs et lectrices, d’apprécier à leur juste valeur ces phrases prémonitoires du grand professeur Claude Levi-Strauss:
 » Nous sommes contaminés par l’intolérance islamique. »
« Notre culture est sur la défensive vis-à-vis des menaces extérieures, parmi lesquelles figure probablement l’explosion islamique. »

Hamdane Ammar

 

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions