Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

20 décembre 2012 4 20 /12 /décembre /2012 03:36

JPEG - 68.5 ko
Le 16 aout 1860, un corps expéditionnaire français débarque à Beyrouth. D’après Napoléon III, les militaires français allaient « rétablir l’ordre » en Syrie, alors province ottomane. Citée aujourd’hui comme « la première manifestation du droit d’ingérence à but humanitaire », cette intervention militaire servit en fait à accentuer l’emprise économique de la France sur la région.



Aujourd'hui c'est la France hollandiste qui reprend le même chemin. Quelles en seront les conséquences, néfastes, que subiront les populations de la région.

Une intervention humanitaire en Syrie est régulièrement évoquée pour mettre fin aux souffrances qu’endure depuis 2011 la population prise dans les combats entre le régime et l’opposition armée. Des combats dont on attribue la responsabilité principale – à tort  – à la partie gouvernementale.

Cette action de secours passerait donc par le renversement du régime en place. Elle aurait même déjà commencé à être mise en œuvre depuis plusieurs mois, sous une forme indirecte, avec l’armement des insurgés ainsi que l’envoi sur le terrain d’agents et de groupes de combattants étrangers. Or faire usage de la force sur le territoire d’un pays étranger, contrevient au principe de la souveraineté des Etats ancré dans la Charte de l’ONU. 

[...]

JPEG - 74.7 ko
Le 17 novembre 2012, le président français François Hollande reçoit à l’Elysée le chef de la « Coalition nationale des forces de l’opposition et de la révolution », fabriquée à Doha moins d’une semaine avant. Malgré son nom à rallonge, la nouvelle créature des Occidentaux et des monarchies du Golfe s’avère incapable d’unifier l’opposition, mais son existence a déjà servi à justifier le déblocage de 1,2 millions d’euros à titre d’« aide humanitaire d’urgence ». 

Les raisons de ces interventions : protéger la vie de n’importe quelle population contre des menaces d’atteintes massives qui pèsent sur elle... (lesquelles sont-elles en Syrie ?)

  Comment s’assurer que cela se serve pas de l’immense pouvoir que s’octroie les USA et l'Europe en employant la violence envers un autre Etat pour poursuivre d’autres motifs qui seraient répréhensibles ? Comme ce fût le cas en Irak en définitive pour exploiter le pétrole).

 

« Il y a là-bas, au fond de je ne sais quelle vallée, au sommet de je ne sais quelle montagne du Liban, des maris, des femmes, des enfants, qui s’aiment et qui s’amusent, qui seront massacrés demain parce que les USA, l'Europe  et les pays Islamiques se seront dit: “Il faut que la Syrie s’insurge, sinon, nous ne pourrons prétendre la sauver et ensuite l'exploiter et la détruire ”

 

suite et source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans International