Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

11 juillet 2012 3 11 /07 /juillet /2012 01:56

SALAFISTES-TUNISIENS.jpgDevant quelque 300 militants réunis au Palais des Congrès de Tunis, les responsables du parti ont présenté leur programme qui vise à l'instauration en Tunisie d'un Etat islamique. Interrogé par l'AFP sur les violences déclenchées en juin par des jeunes salafistes, Mohamed Khouja a indiqué souhaiter les attirer afin que ces derniers participent à la vie politique. «Beaucoup de jeunes n'ont pas trouvé quelqu'un qui les écoute. Nous les comprenons, et pour cela nous essayons de les attirer et de les encadrer», a-t-il dit, estimant qu'ils devaient participer sur le terrain politique «à la construction de la nouvelle Tunisie».

Ils avaient jusqu’ici planqué leurs pancartes et leurs slogans. Sortant parfois de l’ombre dans la vieille ville de Tunis, ou à Monastir, pour s’en prendre aux jeunes filles sans le hijab. Depuis peu, ils font entendre leur voix. Et se démarquent du parti Ennahda, associé au pouvoir, depuis la chute de Ben Ali. Le Front de la réforme, qui se veut un parti ouvertement islamiste et qui prône l’application de la charia, a réuni pour la première fois, dimanche, au coeur de la capitale tunisienne ses partisans.
Il a appelé, ni plus ni moins, les autorités à renoncer à la séparation du religieux et du politique.


Suite et source : Le Parisien

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions