Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

5 juin 2012 2 05 /06 /juin /2012 09:10

TUNISIE-un-converti-egorge.jpgAlors que l'islamiste -dit modéré par les médias français- Rached Ghannouchi, chef des Frères Musulmans tunisiens d'Ennahda vient d'affirmer que «l’abolition de la peine de mort est contraire aux préceptes de la Chariâa islamique». (source : Business news) , il se trouve que certains de ses compatriotes ont très bien compris le message en appliquant la peine prévue par Mahomet pour les apostats. L'émission « Egypt Today » animée par le journaliste égyptien Tawfiq Okasha a révélé un document vidéo le 1er juin où un ex-musulman converti au christiannisme subi un égorgement.

 Nous jugeons utile de diffuser un tel document car il s'agit de la réalité de l'islam, une réalité juridique (Le prophète a dit: "celui qui quitte sa religion, tuez le!" - Sahih Bukhari 6411 [Tradition Authentique sunnite] ) et une réalité pratique :

 

Lire en complément. Exclusif: les écrits islamistes de Rached Ghannouchi traduits en français

Voir aussi tous nos articles sur la Tunisie


Pardonnez-moi. Je suis un très mauvais journaliste car je vais vous parler de quelque chose que j’ai lu mais que je n’ai pas vu. Très exactement que je n’ai pas voulu voir car cette vidéo est sur Internet et elle a été diffusée à la télévision égyptienne dans l’émission « Egypt Today » animée par le journaliste égyptien Tawfiq Okasha visiblement mal à l’aise à l’idée de devoir diffuser ce document abominable. Tawfiq Okasha est considéré parRaymond Ibrahim du Gatestone Institute, comme un journaliste libéral. Il est révulsé par ce document et demande aux téléspectateurs : « Est-ce cela l’islam ? ». Mais réponse est : oui ! c’est aussi cela l’islam… L’égorgement méthodique d’un jeune musulman tunisien converti au christianisme pour « apostasie » n’est pas une abomination qui ne se produirait qu’une fois tous les trente-six du mois dans les pays musulmans. Nous en avons évoqués un bon nombre sur ce blogue et dans mon précédent post de ce jour je signalai plusieurs égorgements de chrétiens par les islamistes à Homs (Syrie). Ceux qui estiment devoir regarder cette horreur n’auront qu’à se connecter à la source indiquée ci-dessous, mais je ne mettrai pas cela en ligne et j’ai arrêté de voir cette vidéo à moins d’une minute. Pour ceux qui ne supporteront pas de voir l’insupportable, voici la description qu’en fait Raymond Ibrahim :

« Un jeune homme apparaît maintenu à terre par des hommes masqués. Sa tête est tirée en arrière et il a un couteau sur la gorge. Il ne se débat pas et semble résigné à son sort. S’exprimant en arabe, un locuteur ou “narrateur”, qui n’apparaît pas à l’écran, psalmodie plusieurs prières et supplications musulmanes, la plupart condamnant le christianisme qui, à cause de la Trinité, est qualifiée de foi polythéiste : “Qu’Allah soit vengé de l’apostat polythéiste”, “Allah, fais triompher ta religion, rends-la victorieuse des polythéistes”, “Allah, défais les infidèles par la main des musulmans” ; “Il n’y a pas d’autre dieu qu’Allah et Mahomet est son messager”.

Alors, aux cris de “Allahu Akbar !” – ce qui veut dire “Dieu est grand” – l’homme qui tient le couteau sur la gorge de l’apostat commence à la lui trancher, tandis que la victime semble calmement susurrer une prière. Il faut presque deux minutes de découpage au couteau pour détacher la tête du chrétien de son tronc, tête qui est alors élevée au milieu des cris et des slogans de victoire ».

Le journaliste Tawfiq Okasha demande à ses téléspectateurs si c’est cela l’islam ? Moi j’ai répondu. À vous de le faire – et de le faire savoir !

Prions pour ce martyr qui a été égorgé pour avoir refusé de renier le Christ. Prions aussi – je sais que cela sera plus dur – pour ses bourreaux.

Daniel Hamiche

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions