Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

10 mars 2013 7 10 /03 /mars /2013 03:33

Le ministère des Marocains Résidant à l’Etranger (MRE) cherche actuellement des consultants pour définir sa stratégie de réinsertion des MRE qui reviennent au pays à cause des conditions de vie difficiles en Europe, avec la crise. Le Maroc aidera ainsi bientôt l’Union européenne à renvoyer chez eux des immigrés un peu trop pauvres.

«Beaucoup avaient une situation difficile en France : des familles au chômage qui ne vivaient que du RSA ou des allocations familiales»

Le Maroc se transforme, toujours un peu plus, en fer de lance de la politique migratoire européenne. Depuis le 28 février, le ministère des MRE recherche des consultants pour définir sa «stratégie de réinsertion des migrants de retour». Ceux qui correspondent aux critères définis par le ministère, sur son site, ont jusqu’au 15 mars, pour envoyer leurs propositions. Le Maroc veut réintégrer les MRE mais pas n’importe lesquels : ceux qui vivent des temps difficiles. Cette décision a toutes les raisons de plaire à l’Union européenne, trop heureuse de se débarrasser de quelques pauvres, en pleine crise économique.

«Après la crise de 2009, il n’y a pas eu un mouvement de retour massif, mais un bon nombre d’entre eux veut revenir et essayer de se réintégrer», explique Fatima Tigratine.

«Beaucoup d’autres pays, comme le Mexique, qui ont une forte proportion de diplômés qui sont partis, ont entrepris une politique d’aide au retour des migrants qualifiés», précise Thomas Lacroix, chargé de recherche au CNRS. Au contraire, le Maroc s’intéresse, pour sa nouvelle stratégie, aux Marocains qui sont en situation économique difficile à l’étranger. […]

yabiladi

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Immigration