Un député en Norvège a proposé une mesure qui vise à interdire l'entrée dans le pays aux Bulgares et aux Roms. On a déjà entendu des politiques en France suggérer de telles restrictions de venue sur le territoire. Mais le norvégien a également mis dans le lot les Français !

Per Sandberg à l'origine de cette proposition est l'un des principaux chefs du parti du Progrès norvégien (troisième parti dans les intentions de vote pour les législatives de septembre) et veut fermer la porte aux tricolores.

Mais pour quel motif cet homme politique veut-il bloquer les Français à sa frontière ? « On sait d'expérience que ces personnes troublent l'ordre public », avance le député... Quelle réputation ! « Il est aussi prouvé qu'un bon nombre se livre à des activités criminelles », a-t-il ajouté dans un texte mis en ligne jeudi.

Les Français deviendraient donc persona non grata. La presse du pays a tout de même expliqué que ce projet de loi ne visait au départ que les Roms et c'est ouvert à d'autres « indésirables » pour ne pas stigmatiser une seule nationalité. Par ailleurs, Per Sandberg a mis en avant deux autres mesures « pour arrêter le flot de mendicité et de criminalité » dans le royaume, devenu un véritable problème de société. Il veut ainsi totalement interdire la mendicité dans son pays et renforcer les droits de contrôle des policiers. 

 

source