Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

26 novembre 2012 1 26 /11 /novembre /2012 03:29

Papa? Maman? Les 2?

Un enfant de 4 ans a été torturé puis battu à mort pour avoir refusé d’appeler l’amante lesbienne de sa mère « Papa ».

C’est une histoire horrible, mais ce sera demain une histoire banale, vu le climat de folie qui souffle sur les pays des droits homosexualistes.

Mercredi, le tribunal régional de Vereeniging en Afrique du sud a statué qu’Engeline de Nysschen (33 ans ), et la mère de l’enfant Hanelie Botha (31 ans) sont coupables d’avoir assassiner l’enfant.

Bien que Nysschen a été reconnue coupable d’avoir infligé des violences, la juge s’est prononcée contre la mère qui n’a pas réagi face à la violence physique répétée de son enfant par Nysschen ainsi que pour avoir menti afin de la protéger.


Après que les parents du petit Jandre Botha ont divorcé, sa mère obtint sa garde auprès d’un tribunal. Puis, elle se mit en « couple avec une femme »…

Au bout d’un moment, celle-ci ne supporta pas que le petit garçon de 4 ans refuse de l’appeler « papa », malgré ses injonctions.

Elle finit par battre et torturer le petit, sans que sa mère ne réagisse ni ne proteste, jusqu’à ce que mort s’en suive.

Les deux lesbiennes tentèrent sans succès de faire croire que le garçonnet avait glissé dans sa baignoire. Mais les médecins comprirent vite que cette version n’était pas crédible, au vu des terribles blessures subies par l’enfant : fracture du crâne et lésions cérébrales, jambes, clavicules, mains et bassin cassés…

Les Témoignages devant le tribunal des employés du couple de lesbiennes a indiqué que le garçon a été agréssé violemment pour avoir refusé les demandes répétées d’appeler  Nysschen « Papa ».

A l’heure où l’on veut chambouler la notion de parentalité, ne comptez pas sur les médias occidentaux pour rapporter ce genre de faits divers.

Le principe de précaution ? Seulement quand ça arrange.

 

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://www.iol.co.za/news/south-africa/lesbian-couple-guilty-of-gruesome-murder-1.270415#.UJpX-Ia6WSo

http://actualitechretienne.wordpress.com/2012/11/10/un-enfant-tue-par-deux-lesbiennes-parce-quil-refusait-den-appeler-une-papa/

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Société