Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 02:11

Ali Hussein, un musulman de 35 ans, était à la tête d’un gang de coreligionnaires dont la “spécialité” est, depuis janvier 2011, de terroriser les quelque 9 000 chrétiens coptes de la région de Deir Mawas et Minya : viols de chrétiennes, enlèvements d’enfants chrétiens pour obtenir des rançons, extorsion de fonds, vols de terrains appartenant à des chrétiens, etc. Un rezzou de niveau industriel…

Voici deux semaines, Ali Hussein qui avait jeté son dévolu sur Hiyam Zaki Zaher, une jeune chrétienne de 25 ans mère de deux enfants, et avait ordonné à la famille, qui habite le village d’Abdelmassih, de la lui livrer ou de payer une rançon d’1 million se £ égyptienne (± 125 000 €). La famille se refusa à livrer la jeune femme et à payer quoi que ce soit.

Rendu furieux, Ali Hussein et deux de ses frères – tous deux repris de justice – se rendirent le dimanche 14 octobre à 17 h à la ferme de la famille pour enlever la jeune femme qui avait été, providentiellement, mise à l’abri la veille dans un lieu inconnu. Il fut arrêté sur le seuil de la maison par un des membres de la famille, Ephrem Marzouk, 24

Même le bétail a été massacré par ces fous furieux

ans, diplômé de l’université, qu’il abattit de deux balles. Ce bandit avait prévenu une centaine de ses hommes de main armés que s’ils entendaient des coups de feu ils devaient se précipiter dans la ferme et tout massacrer. Ce qu’ils firent en commençant par le bétail de ces famille de fermiers. Ils tombèrent aussi sur le père de famille, Ibrahim Marzouk, 61 ans qu’ils abattirent puis ils se mirent à tirer dans tous les sens, blessant trois membres de la famille réfugiés sur le toit de l’habitation et tuant une troisième victime dont l’identité n’est pas connue.

Il est probable qu’au cours de cette fusillade, un projectile atteignit aussi Ali Hussein qui succomba. La mort de ce bandit musulman fut évidemment imputé « aux chrétiens » contre lesquels une foule de musulmans et de salafistes assemblés devant l’hôpital où le corps du salopard avait été transporté, hurlait à la « vengeance »… Le monde à l’envers.

J’allais oublier un détail : alertée sitôt le début du massacre par les villageois, la police n’est arrivée sur les lieux que neuf heures après le début de la tragédie…

D.H.

Source : Assist News Service

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions